Quelles sont les fautes d'orthographe les plus courantes ?

Voici recensées ici ces erreurs que l'on trouve fréquemment sur Internet mais aussi sur papier et que, promis, on ne refera plus ! Conseils et astuces.
54

La langue française figure parmi les plus difficiles d'apprentissage pour les étrangers. Entre homophones, homographes, consonnes muettes et autres pièges à plume, les français eux-mêmes ne savent parfois plus à quel saint/sein se vouer. Avec le développement des écritures sur clavier -que ce soit sur un ordinateur, un portable, un Iphone...- la rapidité de la frappe dévie le scripteur du sens pour privilégier le son. Une petite piqûre de rappel s'impose!

Les fautes phonétiques

  • "Bonne anniversaire !". Jamais l'on entendra quelqu'un dire "je te souhaite une excellente anniversaire", en revanche la formule accordée au féminin souffle avec la vigueur d'une bouche d'enfant sur les bougies que l'on célèbre sur une carte de voeux ou dans le topic d'un forum dédié aux anniversaires.
  • "Comme même" fait partie de ces locutions nées d'amalgames. A l'instar du Petit-Lu qui de beurré vira au bourré, le "quand même" parfois prononcé à l'oral avec un accent qui ouvre le "a" en "o" devient approximativement "quond même " et ne pouvant résister au phénomène d'économie articulatoire, termine en "commême" qui se retranscrit à l'écrit en "comme même".
  • "à" ou "a" ? La faute qui ne prend l'espace que d'une petite virgule chapeautant la voyelle est pourtant lourde de sens. De même que l'homophone "son" et "sont" et "ai" et "est", il s'agit d'une faute d'inattention que l'on peut facilement corriger en se posant la question du sens. Il est donc capital de toujours bien se relire avant d'envoyer un message pour que le destinataire puisse saisir la signification du propos.

Les fautes de conjugaison

L'écriture phonétique mêle souvent infinitif présent des verbes du premier groupe comme "marcher", "louer" et participe passé. On pourra donc lire "J'ai marcher longtemps" ou "On va loué un DVD".

La solution pour distinguer un participe passé d'un infinitif est pourtant simple : on remplace le verbe par un autre de troisième groupe comme mordre ou battre. "J'ai mordu longtemps" appelle le participe passé donc "marché" et "On va mordre un DVD" impose l'infinitif donc "louer".

Dans la catégorie du participe passé, l'Oscar de la meilleure faute revient sans conteste à l'accord avec le COD placé avant le verbe. Ainsi du syntaxiquement correct "Les fleurs que j'ai achetées sont pour toi", on obtiendra un "Les fleurs que j'ai acheté sont pour toi." Pour ne pas tomber dans le piège, on fait appel une fois de plus à l'aide mnémotechnique du remplacement par un verbe de troisième groupe. "Les fleurs que j'ai prises sont pour toi" ravissent déjà mieux que "Les fleurs que j'ai pris sont pour toi".

Et que dire du conditionnel et du futur qui torturent les esprits les plus érudits ! "Demain, j'irai au marché" avec ou sans le "s"? Ici l'astuce est de passer la phrase à la troisième personne du singulier. "Demain, il ira au marché" sonne mieux que "demain, il irait au marché". Et si toutefois la différence ne vous frappait pas l'oreille, poussez le vice jusqu'à transformer la phrase à la première ou deuxième personne du pluriel.

Les pluriels, parlons-en !

Pour les chiffres, l'accord nous joue un sacré numéro ! La règle veut qu'au pluriel les chiffres soient invariables à l'exception de vingt et de cent qui prennent un "s" lorsqu'ils sont multipliés et en fin de mot. On écrira "quatre-vingts" puisqu'on multiplie quatre fois le chiffre vingt. De même, on écrit "cent vingt" car vingt n'est ajouté qu'une fois à cent.

Les noms composés présentent également un joli casse-tête pour les plus avertis. Dès lors, il faudra veiller à distinguer la première partie du nom composé. Le verbe ne se conjugue jamais "un tire bouchon - des tire-bouchons". L'adjectif masculin d'un nom composé féminin reste invariable comme dans "une grand-mère - des grand-mères".

Un mot composé d'un nom et d'un adjectif portent tous deux la marque du pluriel "un chou-fleur - des choux-fleurs" mais si le nom composé porte déjà un "s" au singulier, il en va de même au pluriel "un porte-clefs, des porte-clefs".

Les phrases négatives posent souvent la question du pluriel ou du singulier. Après une préposition comme "sans", on hésite à esquisser l'ombre d'un "s". Le sens, encore lui, doit toujours prévaloir. Posez-vous la question: une chaussure sans talon ou sans talons? Le soulier ne disposant que d'un talon (tout comme le pied), on optera ici pour le singulier: "une chaussure sans talon".

Un homme sans ami ou sans amis ? Généralement, des liens d'amitié nous unissent à plusieurs personnes. Le solitaire est donc privé d'amis mais avec un "s".

Pour vous aider en cas de doute : des sites à consulter

Orthonet : vous pourrez ici taper dans l'onglet recherche le mot qui vous pose problème, le lexique vous apporte presque instantanément la graphie ou l'accord simple adéquats. Le site est aussi une aide précieuse en matière de conjugaison.

Le conjugueur : si vous n'avez pas de Bescherelle sous la main, il suffit de rentrer un verbe à l'infinitif dans la base pour en obtenir la conjugaison sous toutes ses formes et modes.

Sur le même sujet