Black Sabbath, le retour d'outre tombe

L'annonce du retour de Black Sabbath dans sa formation d'origine est l'occasion de revenir sur le parcours de ce groupe mythique du heavy metal.

Voilà, c'est officiel : Black Sabbath se reforme. C'est l'information capitale qu'a donné le groupe lors d'une conférence de presse au Whisky A Go Go , un club mythique de Los Angeles, annonçant par la même occasion un nouvel album et une tournée pour 2012. Depuis 40 ans, le groupe a vendu plus de cent millions d'albums dans le monde.

Les débuts du sabbat noir

C'est à Birmingham en 1968 que le groupe se forma autour du guitariste Tommy Iommi , du batteur Bill Ward , d' Ozzy Osbourne , chanteur, et du bassiste Geezer Butler . Après s'être appelé Earth, le groupe changea de nom pour Black Sabbath, du nom d'un film d'horreur de Mario Bava datant de 1963. Le premier album éponyme du groupe sortit en Grande Bretagne le 13 février 1970 sur le label Vertigo et le 1er juin 1970 aux Etats Unis sur Warner Bros. Cet album remporta un grand succès, au point de devenir disque d'or aux Etats Unis le 1er juin 1971. La même année, Black Sabbath enchaîna sur leur deuxième album, « Paranoid », qui devait s'appeler initialement « War Pigs » du nom d'une des chansons de l'album écrite pour protester contre la guerre du Vietnam et qui fut débaptisé au dernier moment du fait d'un refus de leur maison de disques.

Les sorciers du metal tissent leur toile

Très vite, le groupe s'impose avec un style bien particulier caractérisé par des riffs lourds, sombres et incisifs. Véritables stakhanovistes du métal lourd, les membres de Black Sabbath travaillent intensément au point de sortir un album par an. Le troisième album, « Master of reality », sort en 1971, suivi de « Volume 4 » l'année suivante. Délaissant un peu le son binaire de leurs débuts, Black Sabbath incorpore de plus en plus d'éléments acoustiques, tels que flûtes, pianos, mellotrons, lui offrant un son moins monolithique. Par la suite, le groupe va plus loin avec « Sabbath Bloody Sabbath », l'album suivant, en collaborant avec un musicien du groupe de rock progressif Yes Rick Wakeman.

Une ère chaotique commence

Continuant ses expérimentations musicales malgré des problèmes internes, Black Sabbath sort l'album « Sabotage » en 1975. A la sortie de ce dernier s'ensuivit une période trouble pour le désormais groupe phare du heavy metal. Alors que le groupe est miné par les problèmes de drogue d'Ozzy Osbourne et Bill Ward qui passent alors pour consommer quotidiennement du LSD, l'album « Technical ecstasy », sorti en 1976, se révèle être un échec commercial. Cela aura pour conséquence le départ définitif d'Ozzy Osbourne à l'issue de la tournée pour l'album « Never say die! » en 1979.

La renaissance de Black Sabbath

Au départ d'Ozzy Osbourne, lequel fera par la suite une carrière solo, suivra ce qu'on appelle les « années Dio ». Ronnie James Dio , ancien chanteur de Rainbow, prendra donc la succession d'Ozzy, ouvrant la voie à une nouvelle ère de gloire pour le groupe. En effet, Black Sabbath renouera avec le succès grâce à l'album « Heaven and Hell », sorti en 1980. Miné par l'alcoolisme et des problèmes personnels, le batteur Bill Ward quittera le groupe à la même époque et sera remplacé sur Vinny Appice qui jouera sur l'album suivant « Mob rules », sorti en 1981.

Une période d'instabilité s'ensuit

De 1982 à 1997, les changements de line up se succèderont au sein de Black Sabbath : Suite au départ de Dio en 1982, l'ancien chanteur de Deep Purple Ian Gillan lui succèdera en 1983 l'espace d'un album, à savoir « Born again », avant d'être lui même remplacé par Glenn Hugues en 1986 puis par Tony Martin qui chantera sur l'album « The Eternal idol » en 1987, puis sur « Headless Cross » en 1989 et enfin sur « Tyr » l'année suivante. Après un bref retour de Ronnie James Dio pour l'album « Dehumanizer » en 1992, le groupe tenta un retour dans sa formation d'origine à l'occasion du festival Ozzfest. Cette expérience vite avortée débouchera sur la sortie d'un double album live en 1997, « Reunion ». En 2006, le groupe entre dans le Rock'n'Roll Hall of Fame américain.

Quand le sabbat renaît de ses cendres

En 2010, le décès tragique de Dio, qui avait tenté de redonner vie à Black Sabbath en fondant le groupe Heaven and Hell, donnera l'impulsion aux membres d'origine pour se rapprocher et annoncer leur retour le 11 novembre dernier, lequel a même fait l'objet d'une vidéo officielle . Le groupe, qui a promis un nouvel album pour 2012, sera à l'affiche du festival Download l'été prochain en Grande Bretagne et serait pressenti pour jouer également en France au Hellfest en juin 2012.

Sur le même sujet