Alexis Sanchez en route vers le Barça

Le petit attaquant chilien de l'Udinese se rapproche à grand pas du FC Barcelone, qui en a fait sa priorité pour ce mercato.

L'un des gros coups du marché des transferts pourrait venir de Catalogne. Le Barça est en effet sur les rangs pour engager l'international chilien Alexis Sanchez. À 22 ans, le joueur de l'Udinese est estimé à plus de 30 millions d'euros.

Le Barça plutôt que l'Inter?

Pas encore rassasié par ses nombreux titres, le FC Barcelone prépare la saison prochaine avec une grosse enveloppe financière. Les dirigeants du club catalan devraient autoriser à Josep Guardiola deux grosses recrues cet été, dont une pour la ligne offensive, où la cible prioritaire est l'attaquant d'Udinese, Alexis Sanchez. Son agent, Fernando Felicevich, a même assisté à la finale de la Ligue des Champions avec les pontes du Barça au Stade Wembley, signe que les négociations ont déjà bien avancé entre les deux parties.

Les Blaugrana devront tout de même se méfier de la concurrence de deux grosses écuries italiennes, la Juventus, mais surtout l'Inter Milan. Le joueur aurait, selon son agent, donné sa préférence au géant de la Liga. Mais le président de l'Udinese aura encore son rôle à jouer en faisant de cette concurrence un moyen d'augmenter les enchères. À l'issue de 3 saisons dans le Frioul, Alexis Sanchez est donc assez proche de découvrir un nouveau championnat, après celui du Chili, d'Argentine (River Plate) et d'Italie. Afin de faire pencher la balance, le Barça pourrait même inclure Bojan Krkic dans le deal.

Une grosse concurrence chez les Blaugrana.

À 22 ans, Alexis Sanchez incarne l'avenir du football sud-américain, avec un sens du dribble très affûté, et des performances de belle facture en Italie. En effet, avec 12 buts et 7 passes décisives cette saison en Serie A, il a su amener de l'efficacité dans son jeu, souvent trop compliqué au préalable. Son petit gabarit correspond au prototype du joueur barcelonais, avec 1,68m et 62kg, tout en vivacité. Habituellement placé dans le couloir droit, ou en soutien d'un joueur axial, il devra certainement s'adapter à un nouveau placement en arrivant au Barça, puisque c'est le poste de Lionel Messi.

La concurrence sera rude pour une place de titulaire. David Villa a inscrit 23 buts toutes compétitions confondues cette saison avec Barcelone, Pedro 22 et Messi 53. Sanchez n'arrive donc pas en terrain conquis, malgré le prix de son probable transfert qui sera très élevé. Dans certains gros matchs, Guardiola a replacé Messi dans l'axe, pour décaler Villa à gauche, cette configuration permettrait au Chilien de retrouver son couloir droit favori. Mais ce système n'est pas le plus courrant, car il oblige Messi a plus de confrontation physique face à la charnière centrale.

Alexis Sanchez sur les traces d'Ivan Zamorano et de Marcelo Salas.

L'attaquant chilien aura l'opportunité, s'il rejoint le Barça, de découvrir la Ligue des Champions, et certainement d'étoffer son palmarès. Dans un registre très différent de celui d'Ivan Zamorano, qui jouait en pointe, il pourrait quand même prendre sa succession. Zamorano a en effet tout rafflé en 1995, sacré champion d'Espagne avec le Real Madrid et terminant meilleur buteur (27 buts), il a été meilleur joueur étranger. Pour le moment, Sanchez n'est pas encore à ce niveau, mais nul doute que les choses pourraient aller très vite pour lui en Catalogne.

Le joueur prépare actuellement la Copa America, qui se jouera en Argentine, avec sa sélection du Chili. La Roja sera dans le groupe C, avec le Mexique, l'Uruguay et le Pérou, un groupe tout à fait abordable. Sanchez pourrait à cette occasion porter plus haut son compteur but avec le Chili (36 sélections, 12 buts), pour grapiller un peu de chemin vers Marcelo Salas (37 buts en 70 matchs), qui est le meilleur réalisateur de l'histoire pour le pays.

Sur le même sujet