Alou Diarra, clé de voûte du milieu à l'OM?

Le capitaine de l'équipe de France est en passe d'être transféré à l'Olympique de Marseille, une recrue qui apporterait de l'expérience au club phocéen.

Alou Diarra, champion de 2007 et 2009, international français (34 sélections), se rapproche à grand pas de Marseille, où Didier Deschamps souhaite en faire son milieu de terrain défensif titulaire la saison prochaine.

Un transfert plusieurs fois reporté

Depuis son arrivée à la tête du club phocéen, Didier Deschamps n'en est pas à son coup d'essai pour le recrutement d'Alou Diarra. Le capitaine des Girondins de Bordeaux était en effet la cible prioritaire du technicien marseillais dès l'été 2009, mais le président Triaud avait repoussé les offres olympiennes. Un an après, malgré le titre de champion de France de l'OM, le club n'avait pas eu assez de moyens pour enrôler le milieu défensif girondin. Cette fois, une somme estimée à 6 millions d'euros devrait suffir pour faire pencher le balance.

Alou Diarra devrait donc retrouver un club qui évolue en Ligue des Champions, puisque Bordeaux est encore privé de Coupe d'Europe à l'aube de la saison 2011-2012. Le capitaine de l'équipe de France de football retrouvera donc Steve Mandanda, Mathieu Valbuena et Loïc Rémy, qu'il fréquente régulièrement chez les Bleus. Le visage de l'Olympique de Marseille nouvelle édition prend donc une forme de plus en plus précise, après les deux signatures venues de Lorient, Morgan Amalfitano et Jeremy Morel.

Un milieu récuperateur de poids pour les Phocéens

À la recherche d'un milieu de terrain défensif de haut niveau depuis son arrivée à Marseille, Didier Deschamps a donc trouvé le successeur d'Édouard Cissé et Stéphane M'Bia. Alou Diarra sera donc le nouveau numéro 6 de Marseille, qui a de l'ambition en Ligue des Champions. Le capitaine des Bleus apportera sa puissance, mais aussi son expérience au sein de l'entrejeu olympien, qui pourrait bien conserver Lucho Gonzalez. L'équilibre de l'équipe, qui a été très fragile la saison passée, sera donc a priori bien plus respecté avec ce nouveau joueur de standing international (34 sélections).

L'impact physique du joueur amenera plus de libertés dans le placement du joueur argentin, qui peine dans les phases défensives. À côté de Benoît Cheyrou, la géographie du milieu de terrain phocéen sera parfaitement équilibrée. Les trois joueurs possèdent une solide expérience, avec une moyenne d'âge de 30 ans, et un gros vécu de chacun des éléments. L'ancien lyonnais découvrirait alors son 6e club dans l'Hexagone, après notamment de très bons passages à Lens et à Bordeaux.

Une nouvelle équipe made in Ligue 1

La probable troisième recrue de l'Olympique de Marseille est encore estampillée Ligue 1, avec une grosse expérience dans ce championnat (274 matchs, 20 buts). Ce qui montre que le club marseillais sera un gros concurrent pour récupérer le titre de champion soulevé par Lille en fin de saison. Toutefois, la Ligue de Champions sera aussi une cible importante pour l'OM, avec un joueur qui a déjà joué les 8e de finale en 2007 avec Lyon (contre la Roma) et un quart de finale avec Bordeaux en 2009 (contre Lyon).

Alors que l'on parle d'un salaire de 320,000 euros mensuels pour le capitaine de l'équipe de France, c'est surtout la colonne vertébrale bordelaise qui va se retrouver à Marseille. En effet, Alou Diarra a été sacré en 2009 avec Souleymane Diawara, un axe fort bordelais qui devrait donc se reformer au Stade-Vélodrome. La solidité défensive de l'équipe renforcée, Didier Deschamps devra aussi s'attaquer au problème de l'animation de jeu, qui a été récurrent la saison passée.

Liens : les autres recrues olympiennes

Jeremy Morel, le nouvel arrière gauche

Morgan Amalfitano , la recrue lorientaise

Sur le même sujet