Asian Cup 2011 : l'Australie et la Corée du Sud continuent

La logique a été respectée dans la Poule C de la Coupe d'Asie. Ce sont l'Australie et la Corée du Sud qui vont jouer les quarts de finale du tournoi.
7

Alors que les deux cadors du groupe C se sont neutralisés lors de leur confrontation, c'est l'Australie qui termine en tête dans cette poule. La Corée du Sud accompagne la formation venue d'Océanie en quart de finale.

Bilan du Groupe C de l'Asian Cup 2011 au Qatar

Australie (1er, 7 points, +5) : Dès la première journée du tournoi, les Australiens, avec leurs stars, ont montré qu'ils étaient la pour la gagne. Avec un succès assez facile sur l'Inde (4-0), les coéquipiers d'Harry Kewell ont démontré qu'ils avaient une bonne puissance de feu offensivement. Tim Cahill, l'avant-centre qui évolue à Everton, d'origine samoane, a également inscrit un doublé dans ce match. Mais lors du choc de la poule contre la Corée du Sud, les Aussies ont été dominés techniquement. Menés 1-0 à la pause, les hommes d'Holger Osieck ont su trouver la ressource pour égaliser en seconde période (1-1) et ainsi prendre 1 point. Auteur du but qui a délivré son équipe, Mile Jedinek a également offert la victoire aux siens face au Bahrein dans l'ultime rencontre (1-0). Autoritaires en défense, les joueurs de la sélection australienne ont parfois plus de mal à développer leur jeu offensif. En manque de vitesse dans les couloirs, ils misent beaucoup sur la paire axiale Kewell - Cahill. Le niveau de jeu montré semble suffisant pour battre le 2e de la Poule D, ceci avant de rencontrer le vainqueur de Jordanie - Ouzbékistan.

Corée du Sud (2e, 7 points, +4) : Deuxième de la Poule pour seulement 1 but, les Sud-Coréens ont pourtant été plus convaincants que les Australiens. La sélection emmenée par Park Ji-Sung a tout d'abord dominé le Bahrein avec une bonne maitrise du ballon (2-1), dans un match qui aurait pu être plus prolifique. Ensuite, la domination globale de la rencontre n'a pas été récompensée face à l'Australie (1-1) avec une petite faiblesse défensive en seconde période. Enfin, le dernier match n'a été qu'une formalité devant la modeste équipe indienne (4-1), en ayant marqué rapidement 3 buts. La Corée du Sud rencontrera donc le premier du Groupe D, l'Iran, avant éventuellement de jouer le vainqueur de Japon - Qatar au tour suivant.

Bahrein (3e, 3 points) : La 7e nation asiatique au classement Fifa (93e) aura fait bonne figure dans ce groupe de la mort, sans parvenir à accrocher l'un des deux cadors. Alors qu'ils étaient à deux doigts de disputer la Coupe du Monde 2010, les Rouges ont démontré qu'ils étaient vraiment l'une des équipes les plus proches des cadors du continent. Capables de phases de jeu très intéressantes techniquement, les Bahreinis se sont montrés parfois maladroit dans le dernier geste, à l'image de Jayce Okwunwanne, l'attaquant d'origine nigérianne, qui n'a pas marqué en 3 matchs. La nette victoire contre l'Inde (5-2) a mis en avant les atouts de jeu de la sélection, grâce un quadruplé d'Ismaeel Abdullatif. Mais dans les deux autres matchs, les Bahreinis ont été moins réalistes que leurs adversaires. On peut néanmoins penser que dans un autre groupe, le Bahrein se serait qualifié.

Inde (4e, 0 point) : Qualifié pour la compétition à l'occasion d'un tournoi mineur en 2008, l'Inde n'a pas été à la hauteur des autres équipes de cette Coupe d'Asie. La faiblesse tactique défensive de cette formation est assez impressionnante sur les trois matchs disputés, avec 13 buts encaissés, dont beaucoup dans le premier quart d'heure des matchs. Suite à cela, les adversaires baissaient leur intensité de jeu. Le seul joueur qui est sorti du lot est l'attaquant star de cette sélection, Sunil Chhetri, qui évolue aux Etats-Unis (Kansas City). Le reste du groupe n'est pas au niveau, comme le prouve la 144e place au classement Fifa de cette équipe. Le football n'est pas encore un sport majeur dans ce pays-continent, et les résultats actuels des Bhangra Boys ne vont pas forcément le rendre plus populaire.

Sur le même sujet