Asian Cup 2011 : l'Australie humilie l'Ouzbékistan (6-0)

Dans la seconde demi-finale de la Coupe d'Asie, les Australiens ont nettement remporté leur match face à une équipe d'Ouzbékistan fatiguée.

Pour sa première demi-finale au niveau continental, l'Ouzbékistan, auteur d'un bon parcours n'était forcément le favori de la rencontre. En face, l'Australie et ses stars de la Premier League avaient en effet un vécu plus important au haut niveau.

L'Australie bien plus réaliste

La première grosse occasion du match est à l'actif de l'Australie, avec une reprise de Brett Holman repoussé par le portier ouzbek (3e). Sur l'action suivante, Harry Kewell ouvre la marque dans la surface en croisant son tir à terre du pied gauche (1-0, 5e). Peu à peu, l'OUzbékistan sort la tête de l'eau après ce coup dur. Le coup franc de Shatskikh à l'entrée de la surface passe cependant à côté du cadre de Schwarzer (16e). Akhmedov tente sa chance à son tour sur un tir lointain, mais sans plus de succès (26e). Sur une contre attaque rapide, l'Australie a bien failli doubler la mise grâce un lob de David Carney sur le gardien adverse, mais celui-ci a stoppé le ballon (31e). Le 2e but arrive suite à un coup franc côté gauche. Après un contre hasardeux, Sasa Ognenoski fusille Juraev dans les 6 mètres (2-0, 35e). Malgré la fluidité du jeu déployé par les Ouzbeks, ils ne sont passez présents aux abords de la surface et mettent rarement en danger Schwarzer. A la pause, les Socceroos mènent donc au score alors qu'ils ne sont pas maîtres du ballon.

Les Ouzbeks craquent mentalement

Au retour des vestiaires, les Loups Blancs sont encore en possession du ballon, mais à l'image d'un Server Djeparov fatigué, ils n'arrivent pas à accélérer le rythme. Juraev est même l'auteur d'une très mauvaise relance qui aurait pu profiter à Cahill (58e). Les Australiens viennent cependant tuer le match quleques minutes plus tard par Matt McKay qui a fait une percée énorme sur l'aile gauche, décidemment talon d'Achille de la sélection ouzbek (3-0, 65e). Aussitôt après, Ahmedov sonne la révolte en percutant la défense, mais vient buter sur Schwarzer (66e). Frustrés, les hommes de Vadim Abramov perdent leurs nerfs. Bakaev est l'auteur d'un tacle par derrière qui reçoit logiquement un carton rouge (67e). Les Vert et Jaune enfoncent même le clou en contre par Brett Emerton (4-0, 73e). La défense de l'Ouzbékistan n'y est plus dans le dernier quart d'heure, et ne peut pas stopper les vagues australiennes. Carl Valeri ajoute sa pierre à l'édifice grâce à un centre en retrait parfait de McKay (5-0, 82e). Juste derrière, le gardien ouzbek se troue complètement et laisse filer un tir anodin de Robbie Kruse (6-0, 83e). Le score est cruel, mais il ne reflète pas vraiment la première heure de jeu où les Ouzbeks ont eu le ballon a plus de 60% du temps.

L'Australie jouera donc la finale de la Coupe d'Asie contre le Japon samedi pour tenter de remporter son premier trophée dans le continent. De son côté, l'Ouzbékistan devra se remotiver pour essayer d'obtenir un médaille de bronze contre la Corée du Sud vendredi.

Sur le même sujet