Asian Cup 2011 : le Japon domine la Syrie (2-1)

Dans le match de la 2e journée de la Poule B de la Coupe d'Asie 2011, le Japon a logiquement battu la Syrie (2-1) dans un match marqué par 2 penaltys.

Vainqueur de son premier match à la surprise générale contre l'Arabie Saoudite, la Syrie n'a pas pu rééditer son exploit face au Japon lors de son deuxième match. Les Japonais, qui avaient fait match nul avec la Jordanie dans un style assez peu convaincant (1-1), prennent cette fois les 3 points dans un match qui fera polémique avec deux penalties et deux cartons rouges.

Domination intégrale de la première période

Bien qu'ils aient mis du temps à se trouver en début de partie, les Japonais ont pris le contrôle de la partie rapidement. C'est tout d'abord Ryoichi Maeda qui s'est créé la première grosse opportunité de la rencontre avec une reprise de la tête au 2e poteau sur un centre venu de l'aile droite (10e). Par la suite, les Syriens sont parvenus à museler les attaques nippones pendant de longues minutes. La seule action des Aigles est venue par le double buteur du match précédent, Abdelrazaq Al Hussain, qui a totalement dévissé son tir cette fois-ci (29e). Les joueurs d'Alberto Zaccheroni ont de nouveau pris le dessus et ont frôlé l'ouverture du score suite à une tête de Konno sur corner (34e). Sur l'action suivante, Kagawa efface plusieurs défenseurs avant de buter sur le portier adverse, le ballon revient sur Hasebe qui ouvre le score dans le but déserté (1-0, 35e). Maeda se montre encore dangereux par deux fois mais ne parvient pas à doubler la mise (39e et 42e).

Une histoire de penaltys

Si la première période a été moyenne en terme de spectacle et d'intensité, la seconde aura été également longue à livrer son verdict. D'entrée, les Japonais se ruent sur le but syrien pour tenter de tuer le match. Mais malgré un très bon ballon dans la surface, Maeda manque une nouvelle fois de réalisme en face à face avec le gardien (48e). La suite des opérations est un désert d'occasions pendant 20 minutes. A la 69e minute de la partie, le match s'emballe. Suite à une mauvaise relance défensive japonaise, le ballon revient sur Kawashima, le gardien qui dégage mal au pied. La lutte entre Konno et son attaquant fait revenir le ballon dans la surface, Kawashima fauche le joueur syrien. Après une longue réflection quand au hors-jeu, l'arbitre siffle penalty et exclu le gardien japonais. Al Khatib le transforme et permet à son équipe d'égaliser (1-1, 75e). Les Nippons réagissent rapidement, Okazaki est accroché dans l'autre surface, M. Torky siffle à nouveau penalty. Keisuke Honda se charge de le marquer (2-1, 82e). La vedette syrienne, Al Khatib trouve deux belles frappes (88e et 91e), sans être très dangereux. Dernier fait marquant dans cette fin de partie houleuse, Nadim Sabagh, le défenseur de la Syrie, reçoit un 2e carton jaune, synonyme d'exclusion, qui le privera du dernier match.

La Japon est donc en tête de ce groupe B avec 4 points, à égalité avec la Jordanie. La Syrie, qui jouera la Jordanie, est 3e de la Poule avec 3 points. Déjà éliminé, l'Arabie Saoudite affrontera pour l'honneur le Japon.

Sur le même sujet