Asian Cup 2011 : le Japon passe aux tirs au but

Au terme d'une demi-finale à suspense, le Japon s'est qualifié pour la finale de la Coupe d'Asie 2011 aux dépends de la Corée du Sud (2-2,3-0 t-a-b)

Pour cette première demi-finale de la Coupe d'Asie 2011, le Japon est opposé à la Corée du Sud à Doha. Les Nippons, vainqueur de la compétition en 1992, 2000 et 2004 est l'équipe qui a le plus impressionné dans ce tournoi. De son côté, la Corée du Sud à été titré pour la dernière fois en 1960.

Le Japon domine, mais l'arbitre donne un penalty

Le début de match est en faveur des Japonais, plus appliqués balle au pieds, et plus incisifs dans les duels. La première occasion est donc logiquement à l'actif des Nippons, suite à un centre côté droit, Okazaki place un bon coup de tête qui passe à gauche du cadre (7e). En réaction, la Corée du Sud frappe un coup franc rentrant repoussé du poing par Kawashima, le ballon revient vers le but, mais Konno repousse le danger (16e). Sur l'action suivante, Kagawa centre pour Okazaki qui frappe de la tête, avec de la réussite, le gardien détourne le cuir sur le poteau (17e). Sur un long ballon quasiment injouable, Konno est à la lutte avec Park Ji-Sung, le Mancunien s'effondre et l'arbitre désigne le point de penalty. Un jugement sévère, mais Ki-Sung Yeung transforme la sentence (0-1, 23e). Les Sud-Coréens sont même tout près de doubler la muise quand Koo Ja-Cheol voit son ballon passé juste au-dessus du cadre (32e). Mais ce sont les Samouraïs Bleus qui font trembler les filets. Nagatomo déborde à gauche, centre en retrait pour Maeda qui marque à bout pourtant (1-1, 36e). Juste avant lka pause, Honda offre un caviar à Maeda aux 16 mètres, mais l'attaquant envoie le ballon au-dessus du cadre (44e). Le score est donc nul à la mi-temps.

La deuxième période est plus fermée

Le début de la seconde période est moins ouvert, ce qui profite aux Sud-Coréens, qui peuvent souffler un peu et se remettre à l'attaque. Cependant, les occasions se font rares et pas vraiment dangereuses. A l'heure de jeu, un bon mouvement issus de l'aile gauche se termine par un tir de Lee Chung-Yong dans le petit filet (60e). Le coup franc enroulé du pied gauche de Lee Young-Rae a ensuite frôlé le poteau droit de la cage japonaise (71e). De l'autre côté, Okazaki parvient à trouver la cadre adverse, mais le portier sud-coréen n'est pas inquiété par sa tentative (78e). Dans la foulée, sa reprise de la tête passe légèrement trop haut (80e). Les jambes sont lourdes en fin de partie et les efforts plus difficiles à fournir pour de nouvelles occasions de buts. C'est donc fort logiquement que les deux équipes gardent ce score et ont en prolongations pour connaitre le vainqueur du match.

La Corée du Sud arrache les tirs au but

Au bout de son effort, Okazaki est séché par un défenseur central sud-coréen sur une ouverture de Honda. L'arbitre donne un nouveau penalty douteux. Honda s'élance est frappe à gauche, le ballon est repoussé, mais Hosogai est plus prompt que les défenseurs pousse le cuir au fond des filets (2-1, 97e). Les hommes d'Alberto Zaccheroni gèrent ensuite leur avantage avec du métier et ne se mettent pas en danger face à la une équipe de Corée du Sud à la peine. Servi à l'entrée des 16 mètres, Son Heung-Min croise son tir à terre, mais voit le ballon passer de peu à côté (107e). Sur le contre, Nagatomo est tout près de tuer le match à l'entrée de la surface, mis lui aussi échoue de peu (108e). Le coup franc de Lee Young-Rae est ensuite légèrment trop enlevé (115e). Mais a la toute dernière, un cafouillage dans la surface profite à Hwang Jae-Won (2-2, 119e), qui envoie son équipe aux tirs au but.

La Corée du Sud manque ses 3 premiers tirs, deux détournés par Kawashima et un frappé à côté. Le Japon de son côté en inscrit 3 sur 4, ce qui lui permet de remporter la séance 3-0 et de se qualifier de manière plutôt méritée pour la finale de la Coupe d'Asie 2011 !

Sur le même sujet