Asian Cup 2011 : l'Ouzbékistan élimine la Jordanie (2-1)

Dans ce deuxième quart de finale de la Coupe d'Asie, ce sont les Ouzbeks qui se sont qualifiés pour les demi-finale en battant la Jordanie (2-1).
7

Des deux équipes les moins connues au niveau mondial dans ces quarts de finales se disputaient une place dans le dernier carré lors de cette partie. Plus à l'aise techniquement et réaliste en début de seconde période, l'Ouzbékistan a logiquement battu la Jordanie.

Première mi-temps défensive

Dès le coup d'envoi, les Jordaniens tentent de venir porter le danger sur le but adverse. Mais bien organisés, les Ouzbeks mettent le pied sur le ballon et sortent pour venir dans le camp des Rouges dans le premier quart d'heure. Malgré la maitrise du ballon, les joueurs d'Asie Centrale peinent à trouver des espaces dans les 30 derniers mètres. La première grosse occasion est l'œuvre de l'avant-centre Alexander Geynrikh, qui arme un tir puissant à 25 mètres, mais le portier jordanien repousse le cuir (23e). Peu après, c'est sur un coup franc excentré à gauche que Nesterov, le gardien ouzbek sauve sur sa ligne un ballon rentrant (27e). Dans la foulée, la reprise de volée pied droit d'Hassan Abdel Fattah passe de peu à droite du cadre (30e). Tursunov et Khasanov étant bien bloqués dans les couloirs, l'équipe ouzbek ne parvient pas à se montrer plus dangereuse sur le but de Shafi dans la fin de la première période. Seul un coup franc de loin de Geynrikh vient passer au-dessus du cadre (43e). Juste après, réveillés pas cette occasion, c'est Tursunov qui centre au premier poteau vers son attaquant, Geynrikh, lequel bute sur Shafi (45e). A la pause, le score est plutôt logique, même si l'Ouzbékistan domine.

Deuxième période plus ouverte

Déterminés à remporter la partie, les Loups Blancs ouvrent le score sur leur première occasion de la seconde période. Le coup franc à 35 mètres côté droit est déposé sur la tête d'Ulugbek Bakaev, qui fait trembler les filets (1-0,47e). Sur l'action suivante, Khasanov passe à gauche, il centre au premier poteau, un ballon repris victorieusement pas Bakaev qui signe un doublé (2-0, 49e). Dangereux sur coups de pied arrêtés dans ce match, les Jordaniens profitent d'un nouveau corner pour réduire l'écart. Suite à une première tête repoussée par Nesterov, Bashar Bani Yasseen vient inscrire son but dans la cage vide (2-1, 58e). Touché, le portier ouzbek cède sa place peu après ce but. Dix minutes plus tard, c'est Geyrikh qui sort sur blessure, un troisième blessé dans le groupe après Shatskikh et Nesterov. Bien servi dans les 16 mètres, Bakaev tergiverse trop face à son défenseur et ne peut s'offrir un triplé (71e). Fatigués, les Jordaniens laissent de l'espace à Tursunov côté droit, le joueur voit sa frappe frôler le montant droit du but de Shafi (83e). Les dernières minutes sont débridées, avec des opportunités des deux côtés. C'est donc sur ce score de 2-1 que l'Ouzbékistan remporte la rencontre de manière vraiment méritée.

Pour la première fois de son histoire en demi-finale de la Coupe d'Asie, l'Ouzbékistan rencontrera à ce stade le vainqueur du match Australie - Irak pour une place en finale du tournoi. Avec 2 buts marqués dans chaque rencontre, les Ouzbeks seront un adversaire de taille.

Sur le même sujet