Ballon d'or africain 2012: Didier Drogba et Chris Katongo favoris

La liste des 10 joueurs favoris pour remporter le trophée de meilleur joueur africain de l'année est connue.
Advertisement

La Confédération Africaine de Football vient de délivrer les 10 noms qui sont en lice pour le titre honorifique de Joueur Africain de l'Année. Autrefois appelée Ballon d'or Africain, cette récompense sera décernée le 20 décembre prochain, au Ghana. Le cru 2012 fait comme souvent la part belle aux joueurs offensifs, avec 5 milieux de terrains, et 5 attaquants. On remettra donc encore un trophée pour un joueur qui s'illustre par ses buts, où ses passes décisives. Voici la liste des 10 stars qui sont en course pour la précieuse récompense :

Didier Drogba (Côte d'Ivoire / Shanghai Shenhua) : L'un des grands favoris pour le trophée, puisqu'il a connu la consécration en club cette année. Vainqueur de la Ligue des Champions avec Chelsea au mois de mai dernier, l'Elephant rattrape largement sa finale perdue à la CAN contre la Zambie. Auteur de 3 buts dans la compétition, l'avant-centre avait cependant manqué un penalty crucial en finale. Déjà sacré en 2006 et 2009, la star de 34 ans pourrait donc connaitre une nouvelle consécration, malgré son exil asiatique. Voir ses stats ...

Gervinho (Côte d'Ivoire / Arsenal) : Coéquipier en sélection de Didier Drogba, l'ailier droit des Gunners a donc lui aussi connu la finale malheureuse de Libreville. Sans titre remporté avec son club londonnien, l'ancien Lillois ne semble pas pouvoir peser lourd dans cette sélection , en dépit de sa présence dans l'équipe-type de la CAN 2012. Pas aussi décisif en Angleterre que lorsqu'il était en Ligue 1, Gervais Yao Kouassi incarne la génération qui devra prendre les rênes de la sélection en vue de la Coupe du Monde au Brésil en 2014. Voir ses stats ...

Christopher Katongo (Zambie / Henan Jianye) : Autre gros favori pour la récompense continental, la star des Chipolopolos pourrait concurrencer Didier Drogba. Meneur de jeu, ou second attaquant de la Zambie, il est l'atout majeur de la sélection d'Hervé Renard, qui a insuflé un vent nouveau sur le foot africain. Auteur de trois buts à la CAN, meilleur joueur du tournoi, le métronome des Verts et Noir sera à coup sur parmi les premiers lors du vote final. Son parcours en club est plus chaotique, car son équipe est lanterne rouge du championnat chinois. Tous les fans zambiens attendent ce trophée depuis le sacre de Kalusha Bwalya en 1988. Voir ses stats ...

John Obi Mikel (Chelsea / Nigeria) : Absent de la CAN en janvier au Gabon et en Guinée Equatoriale, le milieu des Super Eagles s'est rattrapé en club. Vainqueur de la Ligue des Champions avec les Blues, le joueur était d'ailleurs titulaire lors de la finale. Une ligne de plus à son palmarès, bien qu'il ne soit pas vraiment un joueur spectaculaire. A 25 ans, le natif de Jos est un outsider pour cette élection, où le Nigeria n'a plus été sacré depuis 1999, avec Nwankwo Kanu. Il semble que les supporters locaux devront encore attendre. Voir ses stats ...

Pierre-Emerick Aubameyang (Saint-Etienne / Gabon) : A la fois révélation de la Ligue 1, où ses stats commencent à être vraiment sérieuses, et grand frustré de la CAN 2012. Car l'attaquant né à Laval aurait pu être LA Star de la compétition. Auteur de 3 buts en 3 matches lors de la phase de poules, le Stéphanois a ensuite manqué de réussite en quart de finale contre le Mali, avant de se louper lors des tirs au but. Mais ses 16 buts la saison dernière en championnat, et déjà 7 depuis la reprise (2012/2013) sont un argument de taille en sa faveur. Sans doute plus un élément d'avenir que le lauréat 2012. Voir ses stats ...

Yaya Touré (Côte d'Ivoire / Manchester City) : Le tenant du titre remet son trophée en jeu, avec une année plutôt réussie. Le milieu de terrain formé à l'ASEC Mimosas a en effet beaucoup pesé dans le titre de champion d'Angleterre des Citizens. Rouage essentiel au milieu, il n'a cependant pas connu la même réussite en Coupe d'Europe que lors de son passage au Barça. Finaliste malheureux de la CAN, il s'y était moins illustré que son coéquipier Didier Drogba. Voir ses stats ...

Younes Belhanda (Montpellier / Maroc) : Grosse déception de la CAN 2012 (Le Maroc a été éliminé en poules), mais star de la Ligue 1. Auteur de 12 buts en 2011-2012, il est à l'origine, avec Giroud, du tout premier titre de champion de France des Héraultais. Suffisant pour espérer un sacre africain ? Pas vraiment, malgré un trophée de meilleur espoir de Ligue 1. A 22 ans, le joueur commence à se relancer après un début de saison difficile. Son but contre le Niger (1-0) à Libreville est toutefois à noter lors de la CAN. La Maroc n'a plus reçu cette distinction depuis Mustapha Hadji en 1998. Voir ses stats ...

Alexandre Song (FC Barcelone / Cameroun) : C'est l'un des gros transferts de l'été (19 millions d'euros). Parti d'Arsenal, sans titre, mais avec une saison pleine, 11 passes décisives en Premier League, le voila chez un cador européen. L'ancien Gunner n'a toujours glané aucun trophée en club (ça ne devrait pas tarder à Barcelone), et l'absence des Lions Indomptables à la CAN ne joue pas en sa faveur. Il sera certainement mieux placé après une saison complète chez les Blaugrana. Voir ses stats ...

André Ayew (Marseille / Ghana) : Une année 2012 amputée de quelques mois suite à son opération de l'épaule. Mais le fils d'Abedi Pelé a pourtant sorti son épingle du jeu avant cela. Auteur de deux buts à la CAN, le frère de Jordan a terminé 4e de la compétition avec les Black Stars. Quart de finaliste de la Ligue des Champions avec l'OM (4 buts), vainqueur de la Coupe de la Ligue également. Pas vraiment de quoi succéder à son père, dernier joueur ghanéen sacré en 91, 92 et 93 (Ballon d'or), et qui a donc fait la jonction entre les deux éléctions, désormais réunies. Voir ses stats ...

Demba Ba (Newcastle / Sénégal) : La grosse révélation du championnat d'Angleterre. Formé en région parisienne, sans convaincre un club pro, l'attaquant a fait son petit bonhome de chemin depuis. Auteur de 16 buts en championnat la saison passée, déjà 7 pour 2012-2013, le Mapgie est donc très en vue en Pemier League. Malheureusement pour lui, le parcours du Sénégal à la CAN a été très bref, 3 matches, 3 défaites avec les Lions de la Teranga. Le partenaire de Papiss Cissé est le seul représentant de son pays, sacré en 2002 pour la dernière fois (El-Hadji Diouf). Voir ses stats ...

Le palmarès du Ballon d'or/Meilleur joueur africain :

1970 : Salif Keita (Mali)

1971 : Ibrahim Sunday (Ghana)

1972 : Cherif Souleymane (Guinée)

1973 : Tshimen Bwanga (RD Congo)

1974 : Paul Moukila (Congo)

1975 : Ahmed Faras (Egypte)

1976 : Roger Milla (Cameroun)

1977 : Tarak Dhiab (Tunisie)

1978 : Karim Abdul Razak (Ghana)

1979 : Thomas N'Kono (Cameroun)

1980 : Jean Manga Onguene (Cameroun)

1981 : Lakhdar Belloumi (Algérie)

1982 : Thomas N'Kono (Cameroun)

1983 : Mahmoud Al-Khatib (Egypte)

1984 : Theophile Abega (Cameroun)

1985 : Mohamed Timoumi (Maroc)

1986 : Badou Zaki (Maroc)

1987 : Rabah Madjer (Algérie)

1988 : Kalusha Bwalya (Zambie)

1989 : George Weah (Liberia)

1990 : Roger Milla (Cameroun)

1991 : Abedi Pelé (Ghana)

1992 : Abedi Pelé (Ghana) - (Deux trophées réunis)

1993 : Abedi Pelé (Ghana) / Rashidi Yekini (Nigeria)

1994 : George Weah (Liberia) / Emmanuel Amunike (Nigeria)

1995 : George Weah (Liberia)

1996 : Nwankwo Kanu (Nigeria)

1997 : Victor Ikpeba (Nigeria)

1998 : Mustapha Hadji (Maroc)

1999 : Nwankwo Kanu (Nigeria)

2000 : Patrick M'Boma (Cameroun)

2001 : El-Hadji Diouf (Sénégal)

2002 : El-Hadji Diouf (Sénégal)

2003 : Samuel Eto'o (Cameroun)

2004 : Samuel Eto'o (Cameroun)

2005 : Samuel Eto'o (Cameroun)

2006 : Didier Drogba (Côte d'Ivoire)

2007 : Frederic Kanouté (Mali)

2008 : Emmanuel Adebayor (Togo)

2009 : Didier Drogba (Côte d'ivoire)

2010 : Samuel Eto'o (Cameroun)

2011 : Yaya Touré (Côte d'Ivoire)

Advertisement