Cannes et Strasbourg aux portes de l'enfer !

Autrefois parmi les meilleurs clubs de l'Hexagone, les deux clubs viennent d'être rétrogradés en CFA suite à leurs problèmes économiques.

Deux équipes importantes du football tricolore sont en train de rendre l'âme. Eloignés de la Ligue 1 depuis plusieurs années, l'AS Cannes et le Racing Club Strasbourg, qui luttaient en National cette saison, sont en passe d'être relégués en CFA. Un retour au statut amateur qui sonnerait comme un gros coup d'arrêt pour deux clubs en reconstruction.

Le giron de Zidane et Vieira en péril.

On pensait l'AS Cannes capable de remonter en Ligue 2 au moment de la signature du géant tchèque Jan Koller en janvier 2010. Mais malgré les bonnes performances de l'attaquant, qui a marqué 16 buts cette saison en National, les Cannois sont restés bloqués à la 5e place du classement. Pensionnaires du 3e échellon fançais depuis 10 ans, les Rouge et Blanc ont échoué 4 fois aux places d'honneur (2 fois 4e - 2 fois 5e). Absents de la Ligue 1 depuis la dernière relégation en 1998, et suivit de près par la DNCG depuis cette date, jamais le club n'a reçu un retour de soutien de la part des joueurs qu'il a formé et qui ont éclos au plus haut niveau.

Sa réputation d'école de Football, l'AS Cannes l'a façonné dans les années 80 et 90. C'est sous la houlette de Jean Fernandez, puis de son homonyme Luis Fernandez, que de nombreuses stars ont sont devenues des joueurs professionnels. Au fil des années, Zinedine Zidane, Bernard Lambourde, Pascal Bédrossian, Johan Micoud ou Patrick Vieira sont lancés. Même quand les résultats sont en baisse, les meilleurs jeunes sortent de Cannes, Sébastien Frey, Jonathan Zebina, Brahim Hemdani ou encore Julien Escudé. Du fait des relégations successives, les dernières pépités ne jouent quasiment pas avec Cannes, c'est le cas de Gael Clichy, Julien Faubert ou David Bellion.

Strasbourg échoue pour trois points et tombe de haut.

Après une intersaison cahotique, et la prise de pouvoir de Jafar Hilali au mois de novembre 2010, Strasbourg parvient à remonter les échellons vers le podium du National. Mais avec 77 points, il ne manque que trois unités aux Alsaciens pour se hisser en Ligue 2. Déjà 4es de ce championnat (L2) en 2009, à seulement un point de la remontée, les Strasbourgeois connaissant un nouveau retour de bâton. Laurent Fournier parti pour l'AJ Auxerre, le club alsacien doit construire rapidement, et trouver les 5 millions d'euros nécessaires à son maintien en National. Un nouveau passage devant le DNCG est prévu le 22 août.

Actuellement en redressement judiciaire, le RCS doit faire très vite pour conserver ses chances de figurer au championnat professionnel 2011-2012. L'actionnaire principal du club est actuellement un supporter strasbourgeois, qui a fait l'acquisition du navire pour la somme symbolique d'1 euros. Thomas Fritz et le tribunal de commerce de Strasbourg sont donc à la recherche de nouveaux investisseurs pour sauver ce monument du football français. Avec 56 saisons de Ligue 1 à son actif, et un titre de champion obtenu en 1979, nul doute que la place du RCS n'est pas en CFA. Mais cet énième rebondissement confirme sa réputation d'OM de l'Est.

Sur le même sujet