Carlos Tevez veut encore partir de Manchester City.

A bout de nerf, l'international argentin déclare ouvertement en avoir raz le bol du football et veut quitter son club.
6

Alors qu'il arrive à pleine maturité sur le terrain, Carlos Tevez multiplie les déclarations chocs dans la presse. Il se dit lassé par le football professionnel, songe à retourner jouer en Argentine, où encore à stopper sa carrière. Mais son premier souhait serait de partir de Manchester City rapidement.

Une carrière pas toujours dictée par des choix sportifs

Sorti de la misère par ses débuts dans le foot en Argentine, il a commencé en professionnel à 18 ans avec le prestigieux club de Boca Juniors. Il y remporte la Copa Libertadores et la Coupe Intercontinentale pour sa première année dans l'élite, ce qui en fait le joueur le plus courtisé du continent. Mais Boca le garde et refuse les offres venues d'Europe. En Janvier 2005, il quitte tout de même son club, pour rejoindre ... les Corinthians au Brésil. En compagnie de Javier Mascherano, il devient un joueur loué par la société Media Sports Investments (MSI) à son club. Il y est sacré champion du Brésil en fin d'année et élu joueur de la saison.

Mais a l'été 2006, Carlitos quitte l'Amérique du Sud avec Mascherano pour enfin venir jouer en Europe. A ce moment, MSI tente de prendre le contrôle de West Ham en Premier League, et y prête ses deux vedettes argentines. Javier Mascherano quitte l'aventure pour Liverpool au mercato d'hiver, s'affranchissant au passage de MSI, alors que Tevez y termine la saison. Malgré des performances moyennes, El Apache attire les convoitises de Manchester United. Son agent décide donc de le prêter chez les Red Devils, malgré les protestations de West Ham, il atterrit donc dans le Nord de l'Angleterre. Avec une Ligue des Champions et 2 Premier League, le joueur n'est toujours pas satisfait de sa situation, trouvant la concurrence de Berbatov trop forte.

C'est ainsi que son agent, Kia Joorabchian le convainc de quitter Manchester United pour le voisin et intense rival, Manchester City. Sur la pelouse, il livre sa meilleure saison anglaise, avec 22 buts en championnat, mais n'est toujours pas content de son sort et réclame un départ. Pris en étau entre son agent, qui aime le balader partout où l'argent se ramasse, son club, très riche et pas décidé à perdre son meilleur joueur, il en délaisse sa famille, rentrée en Argentine.

Nouveau caprice ou vrai prise conscience

Le joueur reste au mercato, mais devient de plus en plus pressant au fil des semaines, impeccable sur le terrain, 10 buts en 15 matchs de Premier League, il dit officiellement vouloir quitter Manchester City. Alors qu'il est venu au club pour le temps de jeu, qu'il a obtenu, il souhaite désormais partir. "Mes relations avec certains dirigeants et individus au club ont été endommagées au-delà de toute possibilité de réparation" . Avant d'ajouter : "J’ai très mal ressenti le fait que la direction insinue que j’ai subi de mauvaises influences ". Comme Wayne Rooney quelques mois plus tôt, les problèmes liés à sa vie privée l'ont poussé à faire des déclarations du même genre, mais alors que l'Anglais a été rassuré par Sir Alex Ferguson, comme réagira Tevez ?

L'Intenational argentin semble vraiment perdu, fera-t-il comme Juan Roman Riquelme et Juan Sebastian Veron, c'est à dire rentrer en Argentine pour avoir une vie plus seine, loin des tracas de l'Europe ?

Sur le même sujet