Gouano passe du Havre à la Juventus Turin

A seulement 17 ans, le défenseur formé au Havre va rejoindre l'Italie pour signer un contrat prometteur à la Juventus Turin.
9

C'est la grosse surprise de ce mercato pour le Havre, pensionnaire de Ligue 2, le jeune Prince-Désir Gouano quitte déjà le club pour rejoindre le Calcio. A 17 ans, le jeune international des U18 vient de convaincre les dirigeants de la Juve, qui l'ont mis à l'essai pendant une semaine avant de lui offrir un contrat. Le Havrais va donc intégrer l'équipe réserve de la Vieille Dame, avec des rêves plein la tête.

Sur les traces de Lilian Thuram .... ou de Vincent Pericard.

Solide défenseur (1.86m, 78 kg) de l'équipe réserve du Havre Athletic Club, Prince-Désir Gouano va avoir l'opportunité de rejoindre un grand club européen. Natif de Paris, le droitier a intégré le centre de formation haut-normand à 13 ans, en provenance d'Ile de France. Mais après seulement 6 minutes de jeu en Ligue 2 et 15 en tour prélimaire de Coupe de la Ligue, c'est déjà un départ pour l'étranger. A 17 ans, il a donc tapé dans l'oeil des recruteurs de la Juventus. La Vieille Dame n'effectue pas sa première signature pour une jeune pousse tricolore. Gouano intègre en effet une liste assez longue d'espoirs tentés par le Calcio.

Depuis une dizaine d'années, la Juventus Turin investie sur des jeunes éléments formés dans l'Hexagone. Autour des vedettes du club comme Zidane, Trezeguet, Zebina ou Deschamps, d'autres pros n'ont jamais percé. Vincent Pericard, Abdoulaye Konko, Aboubaka Fofana et Landry Bonnefoi sont venus avant même d'avoir 20 ans, et ont essentiellement évolué chez les jeunes. Pour le Havre, c'est encore un grand espoir qui quitte le club avant d'avoir livré les attentes placées en lui dans l'équipe première. Mais avec un transfert estimé à 1.5 millions d'euros, l'affaire reste intéressante pour le club doyen de France.

Le Havre club formateur encore pillé.

A la lutte pour la remontée en Ligue 1 depuis 2009, le club de Haute-Normandie ne parvient donc pas à garder ses meilleurs jeunes. Gouano s'inscrit donc dans la lignée des pépités formées en Seine-Maritime. Après Florent Sinama-Pongolle et Anthony Le Tallec, partis à Liverpool en 2003, Idriss Kameni à l'Espanyol Barcelone en 2004, Charles Nzogbia à Newcastle en 2004, Lassana Diarra à Chelsea en 2005, ou Paul Pogba en 2009 (Manchester United) c'est donc encore une perte inquiétante. Nul doute que le bon travail effectué permettra de trouver d'autres jeunes joueurs prometteurs.

Il faut également rappelé que le centre a vu passer d'autres joueurs brillants, qui ont éclos et sont devenus des internationaux A. Ainsi, Ibrahim Ba, Steeve Mandanda, Jean-Alain Bousmong, Pascal Chimbonda, Vikash Dhorasoo ou Souleymane Diawara sont encore des exemples à suivre. Les éducateurs avaient cependant eu des difficultés pour gérer d'autres jeunes pousses, puisque Samuel Eto'o, Mamadou Niang ou Dimitri Payet ne sont pas sortis pros de leur passage à HAC.

Sur le même sujet