Joaquin et Toulalan rejoignent Van Nistelrooy à Malaga

Après la présentation devant 8 000 personnes de Jérémy Toulalan, Malaga va annoncer l'arrivée de l'ailier droit de Valence, Joaquin.
9

Le mercato estival audacieux de Malaga continue, avec une signature officielle pour Jérémy Toulalan en provenance de Lyon. Très rapidement, le milieu défensif va être rejoint par l'une des vedettes de Valence, Joaquin, qui sera la très bonne affaire de l'été en Andalousie.

Jeremy Toulalan présenté devant 8 000 fans du club

Après la traditionnelle visite médicale, Jeremy Toulalan a paraphé son contrat avec le club de Malaga. Présenté dans la foulée devant des milliers de supporters locaux, l'ancien joueur de Lyon semble bénéficier d'une belle cote de popularité en Andalousie. Arrivé pour 11 millions d'euros, le joueur formé à Nantes, qui compte 36 sélections en équipe de France, est la recrue la plus onéreuse de sa nouvelle formation. Après Joris Mathijsen, Ruud Van Nistelrooy, Diego Buonanotte et Nacho Monreal, l'équipe 2011-2012 de Malaga est en pleine évolution. Suite à son maintien assuré lors des dernières journées, le club espère vivre une saison plus tranquille et jouer la première partie de tableau.

Pour Jérémy Toulalan, le moment était venu de partir de Lyon, après une saison plus discrète, coincée entre les blessures et sa mise à l'écart de l'équipe de France. Placé en défense centrale par Claude Puel pour pallier les défaillances des joueurs du secteur, il s'est mis au service de l'équipe. À Malaga, il retrouvera à coup sûr sa place au milieu de terrain, devant la défense, mais devra tout de même se méfier de la concurrence, avec Enzo Maresca, l'Italien arrivé cet hiver, ainsi que du jeune Ignacio Camacho, recruté au même moment. Le championnat d'Espagne étant au-dessus techniquement, Manuel Pellegrini sera très attentif à ses qualités de transmissions de balle, qui ne sont pas son point fort.

Joaquin devrait très vite le rejoindre

Pour un montant qui serait bien moins spectaculaire, Joaquin va arriver en Andalousie à son tour. À bientôt 30 ans, le milieu de terrain de Valence ne coûterait que 4 millions d'euros aux dirigeants de Malaga, une très bonne affaire, puisqu'il avait coûté 25 millions d'euros en 2006. Formé au Betis Séville, "El Matador" va donc retrouver sa région natale, dans un club qui ne sera pas en Ligue des Champions, mais qui a beaucoup d'ambitions. Avec 51 sélections en équipe nationale, Joaquin constitue une très bonne recrue, même si il devrait décliner physiquement après 12 saisons de haut niveau. Il reste un ailier de qualité, sur lequel Manuel Pellegrini pourra compter pour alimenter son duo d'attaque.

Après la signature du jeune argentin Diego Buonanotte, le carré offensif de Malaga est des plus impressionnants. Joaquin occupera le flanc droit du milieu de terrain, alors que la petite pépite venue de River Plate sera sur le côté gauche. En attaque, Julio Baptista a démontré qu'il pouvait être très performant, avec 9 buts en 11 matches de Liga depuis son arrivée. Il pourra cette saison compter sur la présence de Ruud Van Nistelrooy à ses côtés. Le Néerlandais, qui aura 35 ans début juillet, reste sur une fin de parcours difficile à Madrid, avec une grosse blessure. Enfin, le jeune Salomon Rondon, auteur de 14 buts la saison passée, devrait avoir sa carte à jouer également.

Les millions d'euros vont-ils créer une vraie équipe?

Comme à Chelsea, Manchester City ou au Paris Saint-Germain, la question de la réussite des investissements de masse se pose. Les cheikhs qui ont investi à Malaga partaient de plus loin, puisque le club est habitué à faire l'ascenceur entre le première et la deuxième division. Avec seulement 10 saisons parmi l'élite espagnole, le club n'a pas l'habitude de truster les premières places de la Liga. Mais avec des recrues comme Van Nistelrooy ou Joaquin, Malaga sera suivi de très près, et un adversaire à battre pour tout le monde.

Sur le même sujet