Les Citronniers, au coeur de la discorde en Cisjordanie

Film signé Eran Riklis sorti en 2008, Les Citronniers est une bataille juridico-politique entre une femme palestinienne et son puissant voisin.

Sorti en 2008, le film Les Citronniers est l'oeuvre du réalisateur israelien Eran Riklis. Auteur de "La Fiancée Syrienne", "Le Voyage du Directeur des Ressources Humaines" et producteur de "Miral", le metteur en scène aime faire de sa terre natale le sujet de son travail. Dans ce film, il reprend l'affaire ayant opposé le ministre de la Défense d'Israel à son voisin, qui cultivait des Oliviers.

Plongée dans les problèmes de cohabitation

Eran Riklis pose le cadre de son histoire en introduisant son film par sa situation géographique, à la frontière de la Cisjordanie et de l'Etat d'Israël. Puis il présente Salma Zidane, femme d'une cinquantaine d'année qui travail dans son verger. Le personnage principal du film gagne sa vie modestement en récoltant le fruit de ses citronniers qu'elle travaille par la suite. Sous le soleil de son petit village, elle semble réaliser les tâches du quotidien avec soin. De l'autre côté du grillage qui délimite son terrain, un camion de déménageur fait son arrivée. Reconnaissant les inscriptions en hébreux, elle se penche alors pour découvrir l'identité de son nouveau vis à vis, qui n'est autre que le ministre de la Défense d'Israël. Entouré de sa femme et de son équipe de garde du corps, il prend place dans sa nouvelle demeure.

Rapidement, les militaires chargés de protéger ce nouvel homme fort du gouvernement s'inquiètent de la densité du verger de Salma. Il pose problème pour garantir la surveillance des alentours de la Villa. Une lettre lui ordonnant la destruction d'une partie de sa plantation lui est alors remise. C'est le début du combat de cette femme solitaire contre les rouages de l'administration militaire qui contrôle les allées et venues dans cette région. Loin de ses enfants, sans son mari, Salma fait pourtant trembler les instances nationales. La suite du film montre comment le sort de son terrain est déterminé. Le hasard des rencontres, la femme du ministre, son parcours illustrent parfaitement le dialogue de sourd qui paralyse la zone depuis des décennies.

Une plongée dans la vie de voisins méfiants

D'une part et d'autre de cette frontière qui sépare les deux communautés, c'est la méfiance de l'autre qui prévaut. Eran Riklis se montre très habile pour montrer avec neutralité les évènements qui font l'histoire de ce film. Le personnage de Salma Zidane est digne et pudique dans son combat pour tenter de sauver son verger, seul possession léguée par sa famille. Juste à côté d'elle, la femme du ministre incarne la voie de ceux qui sont opposés à l'armée d'Israël au sein de la communauté juive. Son mari, ministre sous le feu de l'actualité, se voit confier le rôle de la branche dure dans ce conflit de voisins.

Cette fresque contemporaine est une vraie acrobatie artistique de son auteur sur un sujet pourtant très épineux. Se servant d'un héros non-humain, les citrons, il peut ainsi faire passer son message de paix sans devoir montrer la violence habituelle que les images du conflit renvoient à travers le monde.

Sur le même sujet