L'Olympique de Marseille qualifié pour sa 25e finale de Coupe

Avec son succès (2-0) sur l'AJ Auxerre, l'OM s'est qualifié pour disputer la 25e finale de Coupe dans sa longue histoire.
7

A travers son glorieux passé, l'Olympique de Marseille, fondé en 1899 a été amené a disputé de nombreuses finales de Coupe, au Stade de France le 23 mais prochain contre Montpellier, les Phocéens joueront la 25e de l'histoire du club.

Une longue histoire d'amour avec la Coupe de France

Avant même la création du Championnat de France professionnel, l'Olympique de Marseille a disputé plusieurs finales de la Coupe de France, le trophée le plus prestigieux de l'époque. La première ligne qui apparait sur le palmarès de ce club désormais centenaire est donc la Coupe de France 1924. Devant plus de 29.000 spectateurs au Stade Pershing de Vincennes, les Olympiens viennent défier, le 13 avril 1924, le FC Sète. C'est en prolongation que l'OM remporte cette rencontre grâce au 2e but du match de d'Edouard Crut, l'international tricolore (3-2). Dans la foulée, le club remporte les trophées de 1926 et 1927. Une nouvelle équipe se met ensuite en place autour de Willy Kohut, Emmanuel Aznar et Mario Zatelli. Cette génération vient gagner en 1935, 1938 et 1943.

Après-guerre, seule une finale vient offrir un peu de prestige aux Phocéens avant de longues années de disette. Le 23 mai 1954 à Colombes, l'OGC Nice de Just Fontaine, Jospeh Ujlaki et Luis Carniglia défie l'OM de Larbi Ben Barek et Gunnar Anderson. Mais malgré un but de l'attaquant suédois, Marseille s'incline face à l'un des cadors du championnat de France (1-2). Il faut alors attendre 15 ans, et la présidence de Marcel Leclerc, pour que le club retrouve les sommets. Toujours à Colombes, l'OM de Roger Magnusson et Jean Djorkaeff triomphe de Bordeaux (2-0), grâce à des buts de Jacky Novi et Joseph Yegba. Trois ans plus tard, c'est contre Bastia que Marseille triomphe au Parc des Princes avec Didier Couécou et Josip Skoblar dans le rôle des buteurs (2-1). Puis, c'est en 1976 que l'équipe nettement redessinée affronte le Lyon de Raymond Domenech et Bernard Lacombe. Dans ce match, l'OM emmené par Jean Fernandez, Marius Trésor ou encore Hector Yazalde s'impose (2-0), des buts signés Raoul Nogues et Saar Boubacar.

L'ère Bernard Tapie et la découverte d'autres Coupes

Finalistes malheureux de la Coupe de France en 86 et 87, l'OM a joué l'une des plus belles finales de ce tournoi en 1989. Face à l'AS Monaco d'Arsène Wenger, avec Weah, Petit ou Amoros, Marseille parvient à s'imposer (4-3), avec un triplé de Jean-Pierre Papin et un dernier but par Klaus Allofs. Les saisons suivantes sont celles de la Coupe des Clubs Champions pour le club phocéen. En C1, les hommes de Bernard Tapie accèdent à la finale de 91 contre l'Etoile Rouge de Belgrade mais s'inclinent aux tirs au but (0-0,5-3). Deux ans plus tard, les hommes de Raymond Goethals prennent leur revanche au Stade Olympique de Munich en battant le Milan AC sur un coup de boule de Basile Boli (1-0). C'est alors la première Coupe d'Europe pour un club français.

Suite à sa relégation en 2e Division dans l'affaire VA-OM, Marseille remontre dans l'élite et s'offre de belles épopées en Coupe UEFA. En 98-99, l'équipe de Rolland Courbis se déplace à Moscou pour y affronter le géant italien, Parme, avec Thuram, Cannavaro, Veron et Crespo. Privé de plusieurs cadres, les Olympiens craquant après un très beau parcours, la défaite est cinglante (0-3) pour les coéquipiers de Laurent Blanc. En 2004, ce sont les performances de Didier Drogba qui permettent à l'OM de se hisser à nouveau en finale contre Valence. Mais encore une fois, l'équipe est trop juste pour l'emporter, et l'exclusion de Fabien Barthez annihile tout espoir (0-2).

La Coupe Intertoto 2005 permet au club phocéen de démarrer une nouvelle période propice aux finales. Après sa victoire en match aller-retour sur La Corogne (0-2,5-1), le club enchaine avec deux finales de Coupe de France, en 2006 et 2007. Hélas, ce sont deux nouveaux échecs, qui vont encore faire durer l'attente des supporters. Mais en 2010, l'équipe de Didier Deschamps empoche sa première Coupe de la Ligue contre Bordeaux au Stade de France (3-1). Cette saison, l'OM est qualifié pour la finale du tournoi contre Montpellier, et espère y conserver son bien.

Bilan des 24 finales de Coupes de l'Olympique de Marseille

Coupes de France (10) : 1924, 1926, 1927, 1935, 1938, 1943, 1969, 1972, 1976, 1989

Finales perdus (8) : 1934, 1940, 1954, 1986, 1987, 1991, 2006, 2007

Coupe de la Ligue (1) : 2010

Coupe des Clubs Champions (1) : 1993

Finale perdue (1) : 1991

Coupe UEFA finales perdues (2) : 1999, 2004

Coupe Intertoto (1) : 2005

Sur le même sujet