L'OM peut-il avoir Emmanuel Adebayor?

Alors que le mercato de l'Olympique de Marseille est tourné vers le secteur défensif, la piste de l'attaquant Emmanuel Adebayor semble elle aussi plausible.

De retour à Manchester City après un prêt de six mois au Real Madrid, Emmanuel Adebayor va devoir trouver un club pour la saison prochaine pour retrouver du temps de jeu. Un éventuel prêt à Marseille lui permettrait de retrouver Didier Deschamps, qui l'a lancé en Ligue des Champions à Monaco en 2003.

Une grosse concurrence à Manchester City

Prêté six mois au Real Madrid avec José Mourinho, Emmanuel Adebayor y a marqué 8 buts en 22 rencontres, mais ne sera pas conservé. Il devra donc dans un premier temps retourner à Manchester City pour s'entraîner avec son club, mais ne devrait pas y faire de vieux os. En effet, l'attaque des Sky Blues est déjà très fournie, avec Carlos Tevez, Edin Dzeko, Jô, Mario Balotelli et Craig Bellamy. Avec un système de jeu en 4-3-3, Roberto Mancini n'utilise qu'un seul attaquant de pointe, ce qui relègue Adebayor en 4e choix, derrière les vedettes qui ont été recrutées à prix d'or après lui.

Le Togolais devra donc, pour retrouver du temps de jeu, aller voir ailleurs, avec plusieurs options qui s'offrent à lui. L'attaquant va devoir redescendre d'un cran en Premier League pour être à nouveau le premier choix de son entraîneur ou aller voir dans un autre championnat européen. Le problème pour lui sera de trouver une équipe qui sera capable de se mettre à la hauteur de ses prétentions salariales. Au moment de sa venue en provenance d'Arsenal, City lui a accordé un montant qui est estimé à plus de 700 000 euros mensuels nets. Très peu de clubs peuvent donc s'aligner sur les émoluments du joueur dans le nord de l'Angleterre.

L'OM a-t-il les moyens de payer un joueur de ce calibre?

Avant de se pencher sur l'envie du joueur de revenir ou non en France, il faut savoir si un club français peut supporter son salaire. A priori, au vue de la puissance médiatique ou des nouveaux moyens financiers, seuls Marseille, Paris et Lyon pourraient se le permettre. Dans ce trio, Paris a une longueur de retard en raison de son absence de la Ligue des Champions, mais est le club le plus ambitieux cet été depuis l'arrivée des Qataris. Lyon vient de vendre Toulalan à Malaga (11 millions d'euros), mais ne semble pas avoir comme priorité un nouvel avant-centre.

Pour Marseille, la priorité du mercato était de réduire la masse salariale avant de passer à l'offensive. Après les départs de Gabriel Heinze, Taye Taïwo et Edouard Cissé, cet objectif est bien parti, mais la probable venue d'Alou Diarra devrait aller dans le sens inverse. Les moyens sont donc plus que limités pour faire venir une pointure étrangère, dont les émoluments sont largement au-dessus de ceux de Gabriel Heinze, qui avait le plus gros salaire à l'OM. Le président Vincent Labrune a évoqué dernièrement les moyens du club dans ce mercato, avouant que la somme allouée aux transferts est encore de 16 millions d'euros. Cette somme représentait l'option d'achat du Real Madrid au moment du prêt du joueur.

Adebayor veut-il réduite son salaire pour retrouver Dider Deschamps?

Coincé par le montant de son salaire qui bloque d'éventuels acquéreurs, Emmanuel Adebayor va devoir trouver une solution rapidement. Il sait qu'il est devenu trop cher pour les équipes auxquelles son niveau de jeu correspond. Si le Milan AC et le Real Madrid étaient interessés il y a 6 mois, ce n'est plus le cas aujourd'hui. Le Togolais va donc certainement devoir revoir ses exigences à la baisse. Qui de mieux que Didier Deschamps pour relancer la carrière de l'attaquant, lancé par ce même coach au plus haut niveau, alors qu'il sortait d'une saison de Ligue 2 à Metz?

Sur le même sujet