Lorik Cana et Djibril Cissé sous l'étendard de la Lazio Rome

Partenaires sous le maillot de l'OM dans le passé, les deux joueurs vont se retrouver en Italie, avec la Lazio Rome, qui jouera l'Europa League.

Ayant raté de peu la Ligue des Champions en fin de saison dernière, la Lazio Rome est en train de construire une équipe très solide pour aborder 2011/2012. Après Klose, Konko et Marchetti, le club vient de faire signer Lorik Cana et s'apprête à recruter Djibril Cissé. Un choix qui semble ambitieux pour les deux anciens joueurs de l'Olympique de Marseille et Sunderland, après un exil dans des championnats lointains.

Captain Cana amené par Igli Tare à la Lazio

Lorik Cana n'aura évolué qu'une seule saison en Turquie finalement. Sa pige à Galatasaray n'aura cependant pas terni l'image de guerrier du milieu de terrain défensif passé par le PSG et l'OM. L'international albanais va donc rejoindre l'Italie suite au désastre de son club turc en championnat (8e du classement final). À 27 ans, il rejoint le club d'Igli Tare, ancien joueur albanais, devenu directeur sportif de la Lazio. Cette connexion permet donc au club laziale de trouver le futur remplaçant de Christian Brocchi, 35 ans, au poste de milieu récupérateur. Lorik Cana devrait donc être aligné à côté de Cristian Ledesma, l'Argentin naturalisé Italien l'an dernier. Le duo très dynamique sera chargé de protéger Hernanes, le meneur de jeu brésilien de l'équipe.

Le nouveau lieutenant de la star laziale aura à coeur de gagner sa place sur le terrain, mais aussi auprès des supporters. Après des passages mémoriaux dans tous ses clubs, Lorik Cana s'attaque à une nouvelle dimension cette fois-ci. En Angleterre, il avait choisi un club de seconde zone, Sunderland, et n'a pas côtoyé le haut niveau à Galatasaray. Pour la première fois dans un grand club, au sein d'un gros championnat, l'Albanais aura donc sa chance pour prouver qu'il est à la hauteur. Son choix laissera peut-être un goût amer à ses fans au Kosovo. Les Ultras de la Lazio avaient fait une banderole à l'honneur de Zeljko Raznatovic (Arkan), ancien chef de guerre serbe tué en 2000.

Le défi de Djibril Cissé en Serie A

Sorti grandi de son passage au Panathinaikos, Djibril Cissé a inscrit 47 buts dans le championnat grec. L'ancien poulain de Guy Roux à l'AJ Auxerre a ainsi terminé deux fois meilleur buteur de la ligue grecque. À bientôt 30 ans, le joueur, qui a subi deux grosses blessures dans sa carrière, reste cependant une valeur sure pour la grosse écurie qu'est la Lazio Rome. Les Laziales seraient sur le point d'investir 6 millions d'euros pour le transfert de l'attaquant, qui toucherait 2 millions d'euros de salaire chaque année. Pour lui aussi, faire face au virage des Ultras de la Lazio est une question qui semble oubliée au moment de sa signature dans le club. Les Irreducibili ne sont pas uniquement des "fans" de criminels de guerre. Ils font partie de ceux qui sifflent les joueurs noirs et font le cri de singe.

L'autre question qui se pose est celle de son adaptation ou non au style de jeu italien. Réputé pour sa vitesse de course, quelque peu altérée par ses blessures, Cissé est un avant-centre à la technique assez moyenne, qui peine à jouer dos au but, et dont la précision devant le cadre est parfois très approximative. Dans le Calcio, le nombre d'occasions de but est moins élevé qu'en France ou en Angleterre, et les buteurs sont jugés sur leur efficacité. Ce sera donc un défi de taille pour le natif d'Arles, qui ne semble pas douter de lui. Du haut des 226 buts en 495 matchs dans sa carrière, Cissé voit sa moyenne baisser nettement quand le niveau s'élève. En Coupe d'Europe, il a signé 21 réalisations en 70 matchs, et seulement 9 en 40 sélections.

Sur le même sujet