Rod Fanni, le feuilleton qui impatiente Marseille

Depuis plusieurs jours, le suspense demeure quant à l'arrivée ou non du latéral droit de Rennes à l'Olympique de Marseille.

Depuis la grave blessure au genou de César Azpilicueta, les dirigeants de l'OM s'affairent en coulisse pour trouver un remplaçant au joueur espagnol. Charles Kaboré dépanne pour le moment au poste d'arrière droit, mais la situation de l'équipe est de plus en plus compliquée.

Fanni et César : destins croisés

Dans la ville de Marseille, les deux noms qui occupent les discussions font partie du patrimoine local. Annoncé depuis plusieurs saisons du côté de la Canebière, Rod Fanni est le candidat numéro 1 pour prendre le poste de latéral droit à Marseille jusqu'à la fin de la saison. Solution interne au championnat de France, ce qui permet de le prendre avant le mercato d'hiver, le transfert du joueur de Rennes est estimé à 4 millions d'euros. Les dirigeants bretons ont annoncé avoir trouvé un point d'accord avec ceux du club phocéen et, d'après eux, le joueur négocierait actuellement son contrat.

Disposant d'un bon de sortie depuis cet été, l'international français a donc l'occasion de quitter le Stade Rennais pour un club plus ambitieux, où il sera titulaire en Ligue des Champions. Mais rien n'est joué. Selon Pierre Dréossi, le manager général de Rennes, "Le joueur n’est pas d’accord avec Marseille pour le moment. Liverpool est également intéressé ". La concurrence de Liverpool pourrait être à l'origine du retard dans l'accord avec l'OM. Autre hypothèse, l'Olympique de Marseille, comme cet été sur le dossier Luis Fabiano, et l'hiver dernier avec le Brésilien Mancini, peine financièrement à satisfaire le joueur.

L'hécatombe de la défense marseillaise

Le retard, ou l'échec de ce transfert, mettrait Didier Deschamps dans une situation très délicate. Privé de son seul latéral droit, il compense pour le moment avec Charles Kabore, souvent utilisé à ce poste, mais pas vraiment performant dans l'apport offensif. Mais avec la blessure d'Edouard Cissé en 6, il se voit dans l'obligation de choisir un autre joueur de Kabore pour jouer devant la défense. Leyti N'Diaye a dépanné à cette place, mais n'y est pas très à l'aise. Nouvelle tuile pour le technicien olympien, M'Bia et Diawara seront suspendus pour la venue de Lyon au Vélodrome. Donc il n'aura que Heinze, N'Diaye et peut-être Hilton pour l'axe du secteur défensif. L'urgence du dossier Fanni est donc bien réelle.

Un international issu de la région

Depuis le match contre Rennes (1-1), où Fanni disputé la rencontre au Stade Vélodrome, le transfert parait imminent. Né à Martigues, l'arrière latéral de Rennes, qui peut également jouer dans l'axe, possède un profil très intéressant. Formé au sein du club martégal, il a effectué ses débuts en professionnel avec cette équipe, en National puis en Ligue 2. Transféré à Lens en 2002, il y découvre la Ligue des Champions et les exigences de l'élite. Passé par Châteauroux, c'est à Nice qu'il s'impose vraiment comme un des meilleurs spécialistes à son poste. Avec Rennes, il est sélectionné en équipe de France à 5 reprises. A 29 ans, il bénéficie donc une bonne expérience, d'un vécu adéquat à la mission de l'OM et possède des racines dans les Bouches du Rhône.

La suite du feuilleton marseillais nous dira si l'OM parvient à réunir Fanni et César, comme dans le roman de Marcel Pagnol.

Sur le même sujet