Samir Nasri prend une autre dimension !

Le milieu de terrain de l'Equipe de France et d'Arsenal passe un pallier depuis le début de saison. Il est désormais beaucoup plus efficace face au but.

Blessé au mois d'août suite au match des Bleus face à la Norvège (1-2), Samir Nasri a rapidement retrouvé les pelouses anglaises et européennes. Il passe désormais un échelon sous le maillot d'Arsenal, à l'image de son doublé réussi contre Fulham (2-1). " Ça peut être l’année d’Arsenal. Parce qu’ils ont à l’heure actuelle le meilleur milieu de terrain offensif, c’est Samir Nasri " Robert Pires.

Meilleur buteur d'Arsenal

En Septembre, en déplacement à White Hart Lane pour un derby contre Tottenham en Coupe de la Ligue, Arsenal obtient la prolongation à 1-1. C'est à ce moment que Samir Nasri prend les choses en main en transformant les deux penaltys de son équipe, qui se qualifie (3-1). Sur ce match, le joueur venu de Marseille a assumé son statut de leader en l'absence de Cesc Fabregas. Quelques jours plus tard, il signe un nouveau doublé en fin de rencontre contre West Bromwich Albion (2-3) à l'Emirates Stadium. Peu après, le numéro 8 des Gunners offre un nouveau but sur penalty contre Birmingham (2-1). En confiance, il participe au feu d'artifice contre le Shakhtar Donetsk en Ligue des Champions (5-1), avec son premier but en C1. Lors du choc à Manchester face aux Citizens, il ouvre le score et offre un caviar sur le 3e (3-0), pour un succès détonnant. Buteur contre les Spurs (2-3) à la maison, il récidive sur le terrain d'Aston Villa (4-2).

Ce week-end, les spectateurs de l'Emirates Stadium ont assisté à un véritable récital du milieu de terrain français. Face à une équipe de Fulham revancharde, Arsenal est guidé par son meneur de jeu tricolore, qui conduit les attaques des Gunners. Au quart d'heure de jeu, Arshavin le décale à droite, il crochète un défenseur, puis un second, et trompe à bout portant Schwarzer pour ouvrir le score. Très actif sur le côté droit, il continue de malmener son adversaire direct. Alors que son équipe se fait rejoindre au score, Nasri inscrit le but du week-end. En relais avec Van Persie à l'entrée des 16 mètres, il contrôle le ballon, dribble pied gauche son défenseur, élimine le gardien et redresse la trajectoire du ballon pour son doublé (2-1).

Un leader finisseur

Auteur de 8 buts en Premier League, il est le joueur le plus prolifique de l'effectif d'Arsène Wenger. Utilisé aussi bien à gauche, dans l'axe, que sur le côté droit, le joueur a su profiter des pépins de Fabregas pour devenir le joueur numéro au milieu de terrain. Véritable taulier, il est à la création des actions, mais se retrouve aussi de plus en plus dans la zone de finition. Il n'hésite pas à accompagner les offensives, à jouer en remise avec le pivot Chamakh, avec qui il s'entend très bien. Samir Nasri, qui mettait un maximum de 6 buts par saison en championnat, en est déjà à 8 en 13 rencontres. Le déblocage psychologique lui permet de venir montrer son talent dans la surface adverse. Avec les Bleus, Laurent Blanc l'utilise plus bas, en organisateur, ce qui ne lui permet pas forcément de frapper beaucoup au but. Ainsi, il ne faudra pas s'étonner de le voir moins efficace avec l'Equipe de France, sans être forcément moins bon.

Nouvelle coqueluche du foot français ?

Recruté à l'OM pour la somme de 17 millions d'euros en 2008, à seulement 21 ans, Samir Nasri passe un pallier cette saison. Dans la lignée d'un Robert Pires véritable héros des Gunners, il semble parti pour prendre en main le jeu de l'équipe de France pour plusieurs grandes compétitions. A ce titre, le membre de la Génération 1987 pourrait devenir l'un des héros du public tricolore pour les années 2010. Son idylle avec Tatiana Golovin et le côté glamour de la vie londonienne pourrait aussi lui offrir le statut de chouchou des Bleus.

Lancé par Jose Anigo en 2004 à l'OM, il compte aujourd'hui près de 300 matchs en professionnel, avec 19 sélections en Equipe de France, c'est peut-être cette expérience qu'il lui fallait pour devenir le leader de son équipe, et attendre la plénitude de ses moyens.

Sur le même sujet