Les causes et origines de la Première Guerre mondiale

Pourquoi la Première Guerre mondiale ? Quels sont les causes et les facteurs qui plongèrent l'Europe dans le chaos durant 4 ans, de 1914 à 1918 ? Réponses.
77

De la Grande Guerre, les contemporains nous ont laissé bon nombre de témoignages permettant de lever le voile sur ces quatre années de conflit: correspondances , articles de presse , ouvrages , etc. Pourtant, aujourd'hui encore, une question reste floue – et pas des moindres: comment l'Europe en est-elle arrivée à un tel chaos? En effet, on ne peut se cantonner à penser que l'assassinat d'un seul homme, là-bas à Sarajevo, suffit à plonger l'Europe dans une guerre totale.

Peu de questions historiques sont aussi discutées que les causes de la Grande Guerre. Toutefois, des efforts d'objectivité de chercheurs et historiens, ressort un constat unanime: la Première Guerre mondiale résulte des deux décennies qui l'ont précédé.

Des tensions palpables à l'est comme à l'ouest de l'Europe

Les deux décennies qui précèdent la Grande Guerre connaissent de réelles ruptures au sein de l'équilibre européen, tant à l'est qu'à l'ouest.

À l'ouest de l'Europe, la France, le Royaume-Uni et l'Allemagne, connaissent d'importantes rivalités coloniales et économiques. En effet, à partir de 1891, l'empereur d'Allemagne, Guillaume II, engage une politique visant à renforcer la puissance allemande sur le plan international ( Weltpolitik ) qui se traduit d'une part par une course aux armements navals avec l'Angleterre dès 1897, d'une autre des provocations au Maroc, alors convoité par la France.

Au sud-est de l'Europe, c'est l'essor du nationalisme qui fragilise les empires multinationaux, et notamment l'Empire ottoman. Ce qui en fait une cible idéale pour les projets des chancelleries européennes: l'Autriche-Hongrie annexe formellement la Bosnie en 1908, l'Italie se lance dans la conquête de la Libye en 1911, et les jeunes États balkaniques que sont la Grèce, la Bulgarie, la Serbie et le Monténégro se partagent la région de 1912 à 1913. Dès lors, poussée par un nationalisme mordant et soutenue par la Russie, la Serbie se renforce. N'en déplaise à l'Autriche-Hongrie qui perçoit cet essor comme une menace envers son intégrité.

Des alliances se forment: la Triple Entente et la Triple Alliance (ou Triplice)

  • L'Allemagne et l'Autriche-Hongrie sont alliés depuis 1879
  • L'alliance adverse de la France et de la Russie est signée en 1892
  • La France et le Royaume-Uni parviennent à l'Entente cordiale en 1904, malgré leur rivalité coloniale

L'attentat de Sarajevo mène à la guerre générale

Le 28 juin, l'archiduc François Ferdinand et son épouse sont assassinés à Sarajevo par Gavrilo Princip, soutenu par une société secrète nationaliste serbe ("Main noire"). Une "aubaine" pour les dirigeants autrichiens qui voient en cela l'occasion d'en finir une bonne fois pour toutes avec la menace serbe.

Soutenue par l'Allemagne, l'Autriche-Hongrie adresse donc un ultimatum à la Serbie le 23 juillet. Le refus serbe conduit à la mobilisation autrichienne, puis à la déclaration de guerre à la Serbie le 28 juillet. La Russie lance la mobilisation générale pour soutenir la Serbie, entraînant la déclaration de guerre de l'Allemagne à la Russie le 1er août, et l'invasion de la Belgique le 2 août. Les alliances sont telles que le 3 août, l'Allemagne déclare la guerre à la France. Le 4 août, le Royaume-Uni déclare la guerre à l'Allemagne. L'engrenage des alliances a raison des pacifiques: la guerre est aux portes des frontières...

En France, les soldats mobilisés pensent que la guerre sera de courte durée, et il ne paraît pas fou d'entendre un poilu murmurer à sa femme avant le départ: "Je reviendrai pour les vendanges". La Première Guerre mondiale commence le 3 août 1914 et s'achèvera quatre ans plus tard, le 11 novembre 1918.

Documentation :

André Loez, La Grande Guerre , Éditions La Découverte, 2010.

The Origins of the First World War (2006), Joll & Martel, Longman

Cabanes et Duménil (sous la dir.), Larousse de la Grande Guerre , Éditions Larousse, 2007.

Sur le même sujet