Les livres signés par l'ex-Beatles John Lennon

Si l'on ne dénombre plus les ouvrages consacrés au Beatles John Lennon, on oublie souvent qu'il a lui aussi signé ses propres livres, au nombre de trois.
12

La Ballade de John et Yoko . On pense en premier lieu à l'une des nombreuses chansons des Beatles, parue en 1969 ( The Ballad of John and Yoko ), or c'est aussi le titre français d'un livre écrit par John Lennon ( Skywriting by Word of Mouth ) et révélé au monde en 1986, soit six ans après sa mort . Publié à titre posthume, donc, il rejoint les deux précédents ouvrages écrits du Fab One : In His Own Write ( En Flagrant Délire ) en 1964 et A Spaniard in the Works , publié en 1965.

In His Own Write ( En Flagrant Délire ), 1964

"En tant que membre des très publicissimes Beatles, mes disques peuvent à certains d'entre vous sembler plus drôles que ce livre, mais en ce qui me consterne ce chapelet de courts récifs est la partie de rire la plus délictieuse que j'aie jamais tordue." En Flagrant Délire , John Lennon

Véritable succès lors de sa publication le 27 avril 1964 - numéro un des best-sellers britanniques, le In His Own Write de Lennon est un recueil de poèmes, contes et dessins d'une originalité singulière. L'année suivante, l'oeuvre paraît dans les librairies françaises sous le titre En Flagrant Délire aux Éditions Robert Laffont, avec un intitulé qui en dit long sur la complexité de l'oeuvre : "Tentative désespérée de traduction par Christiane Rochefort et Rachel Mizrahi". L'introduction, quant à elle, est signée McCartney et annonce clairement la couleur : "Le sens n'est pas obligatoire et si c'est drôle c'est l'essentiel". Non-sens et distorsion de la langue sont les maîtres mots de ce livre "sans queue ni tête", un incontournable du surréalisme dont même Lennon avouait ne pas tout comprendre.

"Il était une fois dans un lointain disney, disons il y a douze ou trois cents mille ans, dans une forêt foutue, imperprétrable, douze ou quinze petits seins, ou petites mains, ou peut-être seulement sept crétins..." A Spaniard in the Works - Blanche Beige et les sept seins , John Lennon

Un an après la publication de In His Own Write , Lennon publie A Spaniard in the Works , dans la trempe du précédent, si bien qu'on le qualifie souvent de suite. Pourtant, il ne connaîtra pas le même succès, et ne sera jamais traduit en français du vivant de son auteur. Il faudra attendre octobre 2004 la sortie de Un glaçon dans le vent aux Éditions Castor Astral - recueil des deux livres de John - pour découvrir l'oeuvre en français et, entre autres, cette phrase choc : "Jésus, un bâtard d'Espagnol catholique fasciste et graisseux, mangeur d'ail, petit puant et jaune..." (Soit un an avant sa célèbre phrase "Les Beatles plus célèbres que le Christ !")

Six ans après l'assassinat de Lennon, Yoko Ono publie Skywriting by Word of Mouth , livre qui rassemble quelques écrits du regretté. Scindé en quatre chapitres distincts, indépendants les uns des autres, La Ballade de John et Yoko (pour le titre français) surfe sur la vague de ses précédents ouvrages mais inclut, en outre, une brève autobiographie ainsi qu'une préface de Yoko. De ce livre sont souvent citées des phrases aujourd'hui célèbres tels que "J'avais formé le groupe. C'est moi qui le dispersais. C'est aussi simple que ça" ou encore "Et puis un jour enfin j'ai rencontré Yoko et le rêve est devenu réalité".

Dans sa préface, Yoko écrira notamment une phrase qui résume, somme toute, l'idée de l'article - John Lennon l'écrivain : "John écrivit Éclats de Ciel [troisième chapitre du livre] à une époque où le monde se demandait ce qu'il était devenu. Pourquoi n'écrivait-il plus de chansons ? Tout simplement parce qu'il écrivait tout court" avant de conclure : "Je suis heureuse de pouvoir aujourd'hui partager cette oeuvre avec vous. Et je suis sûre que John le serait, lui aussi".

Infos sur les livres traduits de John Lennon : En Flagrant Délire , aux Éditions Robert Laffont, publication 2010 (96 pages, 6.90€) / Un glaçon dans le vent , aux Éditions Castor Astral, publication 2004 (165 pages, 18€) / La Ballade de John et Yoko , aux Éditions Alphée, publication 2005 (207 pages, 5.70€)

Sur le même sujet