L'origine des noms donnés à la Première Guerre mondiale

Première Guerre mondiale, Grande Guerre, Guerre totale, Der des Ders: quelle est l'origine des différents noms donnés au conflit de 14-18 ? Explications.
167

«Première Guerre mondiale», «Grande Guerre», «Guerre totale» ou encore «Der des Ders» sont autant d’appellations bien connues pour désigner le conflit mondial qui fit rage d'août 1914 à novembre 1918. Pour autant, en connaissons-nous vraiment l’origine et la place qu’elles ont occupée dans l’histoire?

Origine et explications de la « Grande Guerre»

Dès les premiers jours du conflit, la question que se posent de nombreux auteurs et journalistes est: «quel nom attribuer à ce conflit?» Les idées ne vont pas manquer, et dans la presse, les formules foisonnent: «guerre des nations» (1), «guerre des peuples», «grande guerre pour la civilisation» (2), «grande guerre» (3) ou encore «guerre du droit» (4). Finalement, dans un souci de neutralité, «Grande Guerre» s’impose pour le restant du conflit et demeure, aujourd’hui encore, l’appellation la plus utilisée avec «Première Guerre mondiale»

Pourquoi dit-on de la guerre que c'est une «guerre totale »?

Jamais auparavant une guerre n’avait requis une telle mobilisation: industrielle comme financière, culturelle comme sociale. Désormais, c’est toute la société qui est mobilisée au service de la patrie, d’où le nom de «Guerre totale» . Néanmoins, cette célèbre locution n’apparaîtra que vingt ans plus tard, en 1935, dans les mémoires du général allemand Erich Ludendorff ( Der totale Krieg ).

Dans l'attente, cette notion du conflit portera l’expression «Guerre intégrale», comme s’entiche à le répéter le nationaliste Léon Daudet dans L’Action française , de 1914 à 1918, ou encore Georges Clemenceau lors de la Déclaration au Sénat du 20 novembre 1917 .

L'expression « Première Guerre mondiale » apparaît après la Seconde Guerre mondiale

Si la formule «Première Guerre mondiale» est de loin la plus utilisée aujourd’hui, allant jusqu’à revêtir des allures officielles, ses origines à proprement parler restent floues, voire inconnues. Qui le premier a parlé d’une «guerre mondiale»? Les journalistes n’y auraient-ils pas pensé? Cela semble peu probable, l’allocution est vendeuse et le terme exact. En ce sens, nombre d’historiens penchent pour l’idée qu’«au début du conflit déjà, "guerre mondiale" rejoignait la pléthore d’expressions». Évidemment, «Première Guerre mondiale» dans son intégralité n’apparaîtra qu’après la Seconde Guerre mondiale.

« Der des Ders » , ou la dernière des dernières

Née de l’expression populaire d’après-guerre, «Der des Ders» signifie «Dernière des Dernières» en référence à l’atrocité de la guerre et au souhait que cela ne se reproduise plus. Durant des années, l’expression que l’on pourrait aussi traduire par Plus jamais ça sera l’apanage des anciens, ceux qui ont connu Verdun – puisqu'on le sait, «celui qui n'a pas connu Verdun n'a pas connu la guerre».

Progressivement, l'expression va prendre une autre dimension jusqu'à devenir une appellation à part entière pour désigner le conflit. Elle inspirera diverses œuvres dont, notamment, le célèbre Le der des ders de Didier Daeninckx (1984), adapté en bande dessinée avec Jacques Tardi (1997). Quant à l'Histoire, elle démentira l'expression un matin de septembre 1939, sur ordre d'un certain Hitler .

Notes :

  1. En 1914, paraît La guerre des nations , traduit d'une œuvre de l'italien Gatti Angelo.
  2. Au terme de la guerre, la formule «La Grande Guerre pour la Civilisation» n'a pas totalement disparu et apparaît sur des médailles honorifiques .
  3. L'expression «Grande Guerre» est utilisée pour la première fois par le général Joffre en 1912 (Frémy, Dominique et Frémy, Michèle : Quid 2001 ).
  4. Dès le début du conflit, le nancéen Émile Hinzelin rédigera Histoire illustrée de la Guerre du Droit , publié chez Aristide Quillet.

Sur le même sujet