Ovni et extraterrestres sont-ils parmi nous?

Des quatre coins de la planète, nombreux sont ceux qui affirment avoir observé un Ovni. Mythe ou réalité? Ce début d'année 2011 est riche en témoignages.
13

L'existence d'Objets volants non identifiés, ou Ovni, est l'une des grandes interrogations populaires du XXe siècle. Depuis le crash de Roswell en 1947, le nombre d'observations d'Ovni recensés est de l'ordre du million.

Avec l'avènement d'Internet, des nouvelles technologies de retouches d'images et la démocratisation des appareils numériques, ce chiffre s'accroît considérablement. Si bien qu'il devient difficile aujourd'hui de faire la part entre canulars et faits avérés. La toile fourmille de témoignages, de vidéos et d'images liées aux Ovni : tout le monde, ou presque, peut prétendre à une rencontre du troisième type.

Néanmoins, en ce début d'année 2011, certains cas d'ufologie ont suffisamment intéressé, voire intrigué, la presse pour qu'elle leurs réserve quelques titres.

Un hacker révèle la présence d'un Ovni en Argentine

20 janvier 2011. Après avoir piraté le système informatique de l'Argentina Air Force (AAF), un individu affirme qu'un Ovni se serait écrasé le 26 janvier 1985 à proximité de la ville de Mendoza, en Argentine. Selon lui, l'AAF révèle dans ses données informatiques qu'un «objet ayant la forme d'un cigare et piloté par un alien se serait écrasé dans la zone de Papagayos», entraînant des recherches de la part des autorités militaires du pays ainsi que des autorités étrangères. Une information dévoilée par le quotidien Los Andes .

À l'époque, un tremblement de terre de magnitude 6.2 avait été officialisé par les autorités...

Les Ovni, responsables de la mort de plus de 200 poissons, en Colombie?

27 janvier 2011. Alors que des centaines d'oiseaux meurent prématurément dans l'Arkansas, la Louisiane et le Kentucky sans qu'aucune explication définitive n'ait pu être apportée -sinon quelques hypothèses- la mort collective de plus de 200 poissons dans les environs de Llanitos, en Colombie, est attribuée aux extraterrestres, selon les habitants de la région.

Ces derniers affirment en effet avoir vu un Ovni au-dessus des eaux durant près de 20 secondes. L'objet «émettait une lumière de couleur vive, et quelques secondes plus tard, disparaissait comme il était apparu, laissant un banc de poissons morts». Dans le district de Puente Sogamoso, d'autres habitants de la ville de Puerto Wilches relatent ce mystérieux objet, qui «tournait en effectuant des mouvements latéraux dans le ciel». Des témoignages recueillis par le site estadao.com .

La troublante vidéo de l'Ovni de Jérusalem

Si nombreuses sont les vidéos de prétendus Ovni sur la toile, il en est une qui fait actuellement le buzz sur Youtube (près de 1 600 000 vues) : la vidéo d'un Ovni à Jérusalem . Filmée le 28 janvier 2011 sous trois angles différents, une lumière descend progressivement au-dessus du dôme du Temple Mount, avant de repartir au bout de quelques secondes dans les cieux.

Très vite, les trois vidéos divisent l'opinion. Tandis que les férus d'ufologie y voient une manifestation extraterrestre de plus, ses détracteurs déplorent un fake , monnaie courante sur la toile.

Pour deux scientifiques chinois, les Ovni sont déjà parmi nous

Pour Sun Shili, ancien responsable du ministère des Affaires étrangères chinois, actuellement président de l'Organisation chinoise de recherche des Ovni de Pékin, et Shen Shituan, président de l'université aérospatiale de Pékin, les "aliens" se sont déjà mêlés à la population terrestre. Une étude relayée par le journal canadien The Canadian National Newspaper en date du 3 février 2011, ainsi que de nombreux supports francophones belges tels que L'Express et la RTBF.

Selon les deux chercheurs, les visiteurs seraient descendus parmi nous afin de nous transmettre des informations. Leur théorie rapporte que, comme 80% des nouvelles inventions proviennent des rêves de leurs inventeurs, «peut-être que c’est un moyen utilisé par les 'aliens' pour communiquer leur savoir». Et de préciser: «S’ils nous les donnaient d’un seul coup, nous ne serions pas capables de le gérer.»

Ils expliquent par ailleurs que les cas rapportés de rencontres du troisième type font l'objet de sérieuses investigations: «Certaines observations sont réelles. D'autres sont clairement fausses, et pour d'autres encore ce n'est pas clair», note Shen Shituan.

Aberrant? Pas pour les pays de tradition bouddhiste pour qui l'ufologie est prise très au sérieux en tant que science, et fait l'objet d'investigations officielles, soutenues par les autorités.

Sur le même sujet