Quand la mort annoncée de Ben Laden sème le doute sur la toile

Alors que Barack Obama a annoncé le décès du terroriste Oussama Ben Laden, les thèses conspirationnistes vont bon train sur la toile. Est-il vraiment mort ?
15

L’annonce faite dans la nuit du 1er au 2 mai 2011 par le président américain, Barack Obama, a vite fait le tour du monde. Et pour cause, celle-ci est à la hauteur de bien des espérances depuis bientôt 10 ans de traque : les États-Unis ont tué le chef tant recherché d’Al-Qaida, Oussama Ben Laden.

Mais alors que la mort de ce dernier est unanimement saluée – le président Sarkozy a qualifié la mort de Ben Laden d’« événement majeur de la lutte mondiale contre le terrorisme » tandis qu'outre-Atlantique ils sont des milliers à faire la fête devant la Maison Blanche – des thèses conspirationnistes vont déjà bon train sur la toile. Une controverse alimentée par certaines anomalies, notamment des suspicions de montage photo et la disparition étrange du corps du terroriste numéro un.

Barack Obama annonce la mort de Ben Laden à la télévision

Il est 23h35, heure locale, quand le président des États-Unis prend la parole à la télévision pour annoncer l’heureuse nouvelle : « Ce soir, je suis en mesure d’annoncer aux Américains et au monde que les États-Unis ont mené une opération qui a tué Oussama Ben Laden, le dirigeant d’Al-Qaida, un terroriste responsable du meurtre de milliers d’innocents » et d’ajouter promptement « justice est faite ». En effet, Oussama Ben Laden aurait été tué dans sa résidence luxueuse à Abbottabad, au nord d’Islamabad (Pakistan), lors d’une fusillade d’une quarantaine de minutes avec des commandos américains.

Un photomontage d'Oussama Ben Laden mort est diffusé

Peu après l’annonce de la mort du terroriste, des télévisions pakistanaises ont diffusé une photo truquée du soi-disant chef d’Al-Qaida, mort. Une photo ensuite relayée et diffusée par de nombreux médias et sites à travers le monde ( à commencer par Le Figaro , en France), avant que Mladen Antonov, rédacteur en chef du service photo de l'Agence France Presse, ne déclare que l’« on voit clairement que c’est un montage ».

Aucune autre photo témoignant de la mort du terroriste n’a, depuis, été publiée. En effet, pour le gouvernement américain, il s’agit d’arbitrer entre la volonté de montrer des images – et confirmer ainsi le discours de Barack Obama – et l’importance de ne pas en montrer, et ce afin de ne pas faire de Ben Laden un martyre. Ainsi, selon le chercheur André Gunthert sur Twitter, « d’après des sources américaines, des images ont été vues mais pas encore publiées ».

Le corps d’Oussama Ben Laden immergé en mer

Point culminant de l’hypothèse du canular : le corps disparu du terroriste. Selon la chaîne de télévision CNN, le corps de Ben Laden aurait été immergé en mer afin « d’assurer que son corps [soit] traité en accord avec la pratique et la tradition musulmane », affirme un haut responsable de l’administration Obama . Autres raisons à cet ensevelissement rapide :

  • aucun pays n'aurait accepté d'accueillir la dépouille du terroriste ;
  • les États-Unis ne voulaient en aucun cas que la tombe ne puisse devenir un lieu de pèlerinage pour les extrémistes ;
  • enfin, immergé dans la mer, son corps ne pourra pas être retrouvé par ses « partisans ».
rapporte le quotidien Le Monde

Sur les réseaux sociaux, tant Twitter que Facebook, les thèses conspirationnistes et les soupçons de manipulation sont devenus l'adage de bien des internautes. Et il semblerait que tant que des preuves réelles de sa mort – photos, donc, mais aussi les résultats tant attendus des test ADN – ne seront pas publiées, la conviction de la mort du chef d'Al-Qaida ne sera pas unanime. Ce qui ne va pas sans rappeler celle, incertaine, des attentats du 11 septembre dont nous fêterons cette année le dixième anniversaire.

Sur le même sujet