Le portrait de Louis XIV par Hyacinthe Rigaud

Le plus célèbre des rois de France possède un portrait qui symbolise à lui seul la toute puissance et l'absolutisme de son pouvoir.
52

L'image du roi de France est sacrée et doit véhiculer un grand nombre de symboles qui résument l'intérêt de la fonction et surtout la psychologie du roi. L'œuvre de Hyacinthe Rigaud (1659 - 1743), Portrait de Louis XIV , n'échappe pas à la règle. Le plus célèbre des portraits du roi soleil, qui a régné sur le royaume de France entre 1643 et 1715, s'attache à montrer le pouvoir absolu du souverain. Il est, de ce fait, l'œuvre la plus étudiée à l'école quand il s'agit de faire comprendre aux élèves quels étaient les pouvoirs étendus de Louis XIV.

Un portrait commandé

Commandé pour être offert au roi d'Espagne Philippe V, petit-fils de Louis XIV, ce grand portrait plut tellement à la cour de Versailles qu'il resta finalement en France. Chaque détail du tableau concourt à en faire l'image du pouvoir absolu que s'était octroyé le souverain. Le décor est une ode à l'Antiquité, qui passait pour être la plus noble des périodes où l'esprit humain triomphait du barbarisme et s'adonnait avec plaisir à la philosophie. Vision éphémère du rêve puisque c'est en Alexandre le Grand ou en Jules César que Louis XIV aimait se comparer et non en Platon ou Épicure.

Description et attributs

La solennité du roi va de paire avec l'ambiance très « feutrée » qu'apporte le rideau de pourpre qui l'entoure. Louis XIV, vêtu du costume de sacre orné de fleurs de lys - symbole de la royauté française - est représenté à soixante-trois ans. Tous les attributs traditionnels de la royauté sont présents : le manteau, l'épée joyeuse de Charlemagne, le sceptre, la main de justice, la couronne et le trône. Tous ces éléments sont mis en retrait devant la prestance du Roi Soleil. La couronne ainsi que le trône sont derrière le roi et dans l'ombre. La main de justice posée à côté de la couronne est à peine perceptible tandis que le roi s'appuie négligemment sur le sceptre royal qu'il tient, pour le confort de sa paume, à l'envers. Enfin, l'épée est à moitié cachée par le manteau que le roi porte retourné sur tout son côté gauche.

L'œuvre de Rigaud, exposée au Louvre, est un manifeste du pouvoir du roi, qui démontre qu'il détient son pouvoir de part la prestance de sa propre personne et de Dieu, et non grâce aux attributs royaux que le roi ne garde à côté de lui que comme de modestes apparats.

Sources et Complément

Versailles, résidence royale

Ode à Versailles

Sur le même sujet