Organisation de la Gaule Romaine

La gaule doit son nom à César qui l'envahit. Les Gaulois doivent d'abord se soumettre, puis s'habituer à leur nouvelle culture gallo-romaine.
16

Plusieurs provinces

Chaque province est dirigée par un gouverneur qui a le droit de vie ou de mort sur tous les habitants. Ceux-ci doivent payer un impôt appelé tribut. Lyon est la capitale de la Gaule et une des plus importantes cités de l’empire. Véritable grenier à blé et vivier inépuisable, la Gaule, à l’instar de l’Egypte, est pillée afin d’alimenter en argent et en récolte Rome et ses citoyens.

Mais les Gaulois n’acceptent pas toujours cette outrageuse domination romaine, et les empereurs doivent faire face à de nombreuses révoltes, notamment pendant le Ier siècle av. et ap. J.C: soulèvement des Bellovaques (Beauvais) en 46, des Allobroges en 44, des Aquitains en 33 ou encore des Eduens en 21 de notre ère.

La Ville

Les Romains construisent de nombreuses routes, en ligne droite avec une étape tous les 25km, avec deux ou trois relais de chevaux à chaque étape. Les routes romaines, qui fascinent encore les historiens d’aujourd’hui, servent à relier de grandes villes : Lutèce (Paris) Avaricum (Bourges), Durocortorum (Reims), Aquae Sextiae (Aix). Les cités sont souvent construites au flanc d’une colline. Les rues sont parfois pavées, mais le plus souvent elles sont recouvertes avec quelques couches de gravillons. Les rues sont tracées toutes perpendiculaires, rendant la circulation plus fluide et l’orientation plus aisée.

La ville est entourée de remparts pour assurer la protection. Les portes sont fermées la nuit avec une herse métallique afin d’éviter toutes intrusions et autres attaques pendant le sommeil des soldats. Les besoins en eau étant énormes, on construit des aqueducs pour amener l’eau de très loin, comme le Pont du Gard pour alimenter la ville de Nîmes.

Au centre de la cité se trouve le forum qui une vaste place entourée de portiques. C’est le lieu de rencontre de prédilection des habitants qui viennent débattre, parler et assister à toutes les cérémonies officielles. Près du forum se trouvent, généralement, les temples dédiés au dieux.

Toute cité romaine doit avoir des thermes. Ce lieu de relaxation fait pour le bain et la toilette des habitants est une véritable institution et un des fondements de la vie à la romaine. Il comporte des bains d’eau chaude ou d’eau froide et des pièces allouées à différentes activités. Les thermes possèdent un véritable système de chauffage central ainsi que des systèmes de distribution et d’évacuation des eaux.

Des lieux sont fait pour le spectacle. Le plus emblématique est l’arène où ont lieu des combats de gladiateurs et d’animaux, des courses de chars ou encore des exécutions de condamnés. D’autres sont moins sanglants comme le théâtre ou l’odéon où les gens peuvent admirer des comédiens, des musiciens et autres chanteurs.

Les Gallo-Romains

Après plusieurs révoltes, les Gaulois finissent par s’habituer à la vie romaine et à la copier. Ils se mettent à parler le latin, à s’habiller de la même manière et épouser quelques unes de leurs croyances : on les appellera désormais les Gallo-Romains.

Dans cette société apparaissent trois catégories de personnes. Les citoyens qui sont des hommes libres et qui possèdent des biens ; les esclaves, au service de leur maître, qui ne sont pas libre et qui peuvent être vendus ou achetés comme des objets ; et enfin les affranchis, anciens esclaves que leurs maitres ont bien voulu rendre libre pour le récompenser.

Compléments et sources

Les thermes romains

Le culte d'Isis à Rome

Sur le même sujet