Zeus à la conquête de l'Olympe

Arriver au sommet des cieux fut un long chemin d'embûches que Zeus arpenta avec difficulté, faisant face parfois à ses plus proches parents.
68

Dieu des dieux, Zeus, aussi appelé Jupiter par les romains, a d’abord été le dernier fils de Cronos. Sauvé des crocs de son père – qui craignait que sa descendance ne lui retire son pouvoir - par sa bienveillante mère Rhéa, il enrôle ses frères dans un terrible combat contre son géniteur où les forces qui régissent l’univers sont misent à mal. Zeus triomphe et peut finalement conquérir le pouvoir absolu et régner sur l’univers.

Zeus est généralement représenté comme un homme d’âge mûr, portant une grande barbe et tenant d’une main le sceptre de pouvoir, de l’autre une foudre symbolisant son arme favorite. Son animal de compagnie est l’aigle qui sera reprit par les hommes comme représentant le pouvoir absolu.

Un fils contre son père

Son père Cronos, roi des titans, apprenant qu’un de ses enfants viendrait à le défaire et à le détrôner, décide de dévorer chacun d’eux dès leur naissance. Rhéa, son épouse, épouvantée, décide d’accoucher du sixième – Zeus – en cachette sur l’île de Crète et présente le lendemain une pierre enveloppée de langes. Cronos l'avale sans faire de différence! Il est trompé !

Caché, Zeus échafaude, en grandissant, un plan pour renverser son père et accomplir la prophétie. Métis, déesse de la ruse, lui confie une drogue qui absorbée par Cronos doit lui faire régurgiter ses enfants. Le stratagème fonctionne. Récupérant la pierre du subterfuge après le combat victorieux, Zeus, devenu plus tard le dieu des dieux, la placera à Delphes en trophée. S’en suit une guerre de dix ans au cours de laquelle Zeus reçoit des cyclopes la foudre et le tonnerre. Sortant vainqueur du conflit, les dieux se partagent le monde par tirage au sort : à Zeus revient le ciel ; à Poséidon, la mer ; et à Hadès, le monde des ténèbres, l’Enfer.

Complot et guerres incessantes

Rester le maître sera difficile. Zeus doit s’en cesse faire face aux complots des autres dieux pour le destituer. Héra, sa femme, Athéna, sa fille et Poséidon, son frère, décident de s’allier et d’enchainer Zeus. Malheureusement pour eux Thétis, future mère du célèbre Achille, reste fidèle et délivre l’infortuné roi de l’Olympe. Enfin, Zeus doit se faire aider de son fils Héraclès, encore mortel, pour défaire les Géants. Ceux-ci ont en effet le privilège d’être invincible sauf quand le pouvoir d’un Dieu et d’un humain se conjugue contre le leur. Ainsi, Zeus, malgré les complots et les guerres fratricides parvient à rester maître de l’Olympe jusqu’à ce que le christianisme ne s’impose en Grèce.

Sources et compléments

Larousse des Mythologies

La statue de Zeus à Olympie, une merveille du monde

Sur le même sujet