Comment devenir membre de l'Académie Française ?

Alors qu'Amin Maalouf a été élu jeudi 23 juin à l'Académie Française, il est de bon ton de s'interroger sur la façon de devenir un Immortel.
617

Au nombre de 40 maximum, les membres de l'Académie Française sont aussi nommés les Immortels, puisqu'ils sont élus à vie. Il est donc important de bien choisir les académiciens. S'il n'y a pas de critères particuliers et si tout le monde peut se porter candidat, il existe certains profils plus adaptés que les autres. Il faut aussi savoir que le nombre de place est limité. En effet, pour élire un nouveau membre, il faut attendre le décès d'un académicien.

Tout le monde peut poser sa candidature

A la mort d'un des membres de l'Académie Française, on dit que son fauteuil, et donc sa place, est vacant. Il le restera jusqu'à ce que les académiciens élisent à la majorité absolue un successeur. Dès lors, tout le monde peut se porter candidat. Il faut bien entendu être majeur, savoir parler et écrire le français et être de nationalité française, la mission principale étant de définir le français standard.

Avoir moins de 75 ans

Si le surnom d'Immortel peut être perçu comme une appellation respectueuse, elle peut aussi connotée l'âge avancé des membres du Quai Conty. En effet, il est de notoriété que les Académiciens sont des personnes dites "âgées". Pour pallier à cette réputation et pour mieux répondre aux besoins de la langue, les membres en habit vert on décidé en octobre 2010 de ne plus recevoir des candidats âgés de plus de 75 ans. Heureusement pour elle, Simone Veil est arrivée juste à temps !

Être de préférence un homme de lettre et célèbre

L'Académie Française rassemble des personnages de milieux variés afin d'offrir l'image la plus complète du talent, de l'intelligence, de la culture, de l'imagination littéraire et scientifique de la France. Ses membres doivent donc illustrer à merveille la langue française. Ce sont généralement des poètes, des romanciers, des dramaturges, des philosophes, des médecins, des scientifiques, des critiques, des militaires, des hommes d'Etat et enfin des hommes d'Eglise. Notons toutefois que les candidats issus du milieu littéraire sont favorisés. Ainsi, actuellement à l'Académie, siègent 23 écrivains ou hommes de lettre contre seulement un religieux, deux philosophes, quatre historiens, trois hommes de sciences, seulement un homme d'Etat, un conservateur et un archiviste.

Des hommes toujours aussi nombreux

A moins de vous appeler Simone Veil ou Marguerite Yourcenar, si vous êtes une femme, vous aurez très peu de chance d'être élu à la coupole. En effet, tout comme dans le monde politique, les femmes ont du mal à se faire une place. Actuellement, seulement sept femmes revêtent l'habit vert. Outre les deux dames citées précédemment, on compte Jacqueline Romilly, Hélène Carrère d'Encausse, Florence Delay, Assia Djebar et la petit dernière Danièle Sallenave.

Un engagement à vie

Enfin, si vous souhaitez faire partie de la légende, il est conseillé de savoir réellement ce que vous voulez. En effet, une fois membre de l'Académie Française, vous ne pourrez plus faire marche arrière. Il est interdit de démissionner. Si être Immortel ne vous intéresse plus, vous devrez commettre l'irréparable et être ainsi renvoyé pour faute grave. Sans cela, vous demeurerez un académicien jusqu'à la fin de votre vie.

Sur le même sujet