Le vintage, une nouvelle façon d'appréhender la mode...

Comment faire du neuf avec du vieux tout en restant chic et choc et très tendance. Voici le nouveau pari de la mode en 2011.

Celles et ceux qui ne réussissent pas à se défaire de leurs vieux vêtements parce qu'ils n'aiment pas jeter ou tout simplement parce qu'ils sont conservateurs, vont pouvoir s'en donner à cœur joie.

En effet, si ce qui est vieux, un peu dépassé, n'était plus de mise il y a encore peu de temps, il n'en est plus de même aujourd'hui, car le "has been" est à la une de la presse. Seul le nom a changé, on l'appelle le vintage.

Définition du mot vintage

Mot anglais utilisé chez les viticulteurs qui signifie vendange. Il arrive dans la mode vers 1990 en faisant référence à des modèles de grands noms de la Haute Couture, sortis depuis de nombreuses années, mais il est aussi utilisé dans l'automobile, lorsque l'on fait référence, par exemple, à l'Hispano ou à la Bugatti de l'entre-deux guerres. Le terme est également employé pour les vieux alcools millésimés, mais peut aussi être attribué à la photographie ou à la musique, même les photos d'identité sont tirées en mode vintage pour qui le veut.

Pour ce qui est du prêt à porter ou de la Haute Couture, le vintage est une incursion dans notre proche passé (entre 1920 et 1980) pour redécouvrir un vêtement griffé, qui a trait à un genre et qui est dans un état impeccable. Il s'agit d'un style qui peut être mélangé à d'autres influences et relooké complètement.

Ainsi, il est du dernier chic de porter tout ce qui date. On refait du tendance avec ce qui est resté caché dans la garde-robe de Maman ou pourquoi pas de Grand-Mère, car la mode s'y intéresse de nouveau. Les salons de vintage fleurissent un peu partout dans le monde, ils permettent à des créateurs de remettre au goût du jour, un vêtement, un bijou, une ceinture ou des chaussures en ajoutant leur touche personnelle. Les ventes aux enchères de rééditions de pièces les plus connues sont prises d'assaut par les clientes et donnent lieu à des offres mirobolantes. Le vintage peut être fait de pièces exceptionnelles mélangées avec du simplissime. Tout est permis si l'harmonie est présente, et si le côté chic reste glamour.

Le Look vintage

Il est infini, mais il y a des règles qu'il faut retenir pour ne pas avoir l'air "ringard". L'idée est simple, l'originalité est le premier ingrédient à mettre dans ce cocktail: on mélange les vêtements des années 50 avec quelques pièces beaucoup plus récentes pour trouver son style. La deuxième chose à retenir est le mariage des couleurs, il faut oser sortir de l'habituel pour arriver à créer quelque chose d'inédit, de nouveau et de pas encore vu. La rue est le meilleur endroit pour se rendre compte si l'effet escompté est une réussite ou un flop !

Normalement, Il ne faut, en aucun cas, mélanger friperie et vintage. On garde à l'esprit que le vintage est avant tout un objet acheté chez un grand couturier, fait de matières recherchées, comme la texture du tissu, la coupe et le style alors que dans la friperie, on trouve de l'ancien, certes, mais non griffé. Mais, bien entendu, tout le monde n'a pas de vêtements de créateurs dans sa garde-robe. Il est donc admis de mélanger les genres à condition d'avoir au moins un ou deux accessoires ou vêtements de stylistes reconnus.

Où trouver les vêtements ?

Tout d'abord, en étant curieux, en faisant du shopping comme tout un chacun, de bonnes surprises peuvent apparaître au détour d'une rue.

  • Les ventes aux enchères (souvent onéreuses mais parfaites pour des accessoires)
  • Les braderies et les puces, source de trouvailles inédites mais il faut être patient
  • Les brocantes, les vide-greniers, les dépôts-ventes ou les marchés
  • Internet pour des adresses
  • Les forums de celles qui vendent leur garde-robe griffée (très à la mode)

Que choisir pour être vintage ?

Penser, avant tout, au choix des collants, leggings et chaussettes blanches, un pantalon coupe cigarette, une jupe taille haute ou un short (vu dans les collections), un teeshirt, une blouse en soie, une veste en jeans.

Les accessoires sont incontournables: lunettes de soleil, ceintures larges, chapeaux, nœuds, sacs, escarpins ou bottes, et bijoux.

Ne pas oublier les sous-vêtements avec la pièce vedette, le corset, qui revient sur le devant de la scène et, qui en gommant certains défauts, donne une silhouette fine et plus élancée.

En un mot, il faut trouver le juste milieu pour ne pas être ridicule et oser pour être originale et élégante à la fois. Lors des collections de Haute Couture du printemps-été 2011, beaucoup de clientes portaient du vintage, car les people aiment cette nouvelle mode, il suffit donc de s'en inspirer pour celles auxquelles les idées viendraient à manquer.

Adieu, donc, la nostalgie, et vive le rétro !

Sur le même sujet