Les Duggar et dix-neuf enfants, une famille américaine atypique

Incroyable mais vrai, un couple d'Américains a une descendance composée de dix-neuf enfants âgés de un à 22 ans et envisage d'en avoir d'autres...
123

Depuis sept ans, la plus grande famille d'Amérique se dévoile dans une télé-réalité 19 kids & Counting sur la chaîne TLC avec trois millions de téléspectateurs à chaque émission.

L a famille au grand complet

Dix garçons et neuf filles, dont le prénom commence par la lettre "J": Joshua,( 22 ans) Jana et John-David, (jumeaux) Jill, Jessa, Jinger, Joseph, Josiah, Joy-Anna, Jeremiah et Jedidiah, Jason, James, Justin, Jackson, Johannah, Jennifer, Jordyn-Grace et Josie (un an et deux mois) sont les enfants de Jim Bob (46 ans) et Michelle Duggar (44 ans).

Américains moyens du fin fond de l'Arkansas, habitants de Tontitown, un village d'à peine 2000 habitants, ces heureux parents passionnent l'Amérique, leur show bat des records d'audience, pourtant, indépendamment de cette famille à rallonge, ils n'ont rien de très particulier. Jim-Bob est dans l'immobilier et Michelle, mère au foyer. Ce couple est très suivi, mais également très controversé, car il donne une connotation religieuse extrêmement forte à son aventure. Il se réclame des Chrétiens Evangéliques Baptistes dont la population en 2000 est de 200 000 000 de fidèles de par le monde. Il adhère au mouvement Quiverfull dont l'idée principale est que la femme et son corps appartiennent à Dieu et que chaque enfant qui naît est un don du ciel…

Voici leur histoire: en 1983, Jim-Bob et Michelle fréquentent le même lycée, elle a 15 ans, lui 18. Ils se marient le 21 juillet 1984. Ils veulent deux ou trois enfants, pas plus. Après la naissance de Joshua, Michelle est rapidement enceinte bien qu'elle prenne la pilule, mais elle perd son bébé. Ce deuil change complètement sa façon de voir et, en accord avec son mari, elle décide d'arrêter l'utilisation du préservatif et de s'en remettre à Dieu pour les enfants à venir.

Dieu les entend (!) puisque Michelle est enceinte à peu près tous les 18 mois et met au monde dix-neuf enfants viables. Fait ahurissant, elle pense aller plus loin…

Intendance et gestion chez les Duggar

Ils vivent dans une maison de 650 m2, construite par eux et ont mis sur pied une organisation sans faille, incontournable avec une telle smala. Quelques exemples:

  • La nourriture: ils dépensent trois euros par personne et par jour. Leur cuisine ressemble à une cantine avec un buffet où chacun se sert à l'aide de couverts en plastique et d'assiettes en carton pour éviter la corvée de vaisselle.
  • Les vêtements: chaque enfant utilise ceux d'un frère ou d'une sœur né avant lui et lorsque le besoin s'en fait sentir, les friperies deviennent d'actualité. Les machines à laver tournent non stop, huit à douze fois par jour en fonction des évènements. Détail amusant, dans un souci de commodité, les filles portent des chaussettes blanches et les garçons, des noires.
  • Le planning général: des tâches sont attribuées à chacun des enfants en fonction de leur âge, le principe étant que les grands aident les plus petits.
  • L'école: aucun enfant ne va à l'école, car Michelle et Jim-Bob ont une vue très spéciale de la vie. Ils protègent leurs enfants en leur faisant suivre des cours par correspondance à la maison en raison des dangers liés à l'extérieur. Ils acceptent les cours d'anglais et de math sur internet, mais les enfants ne peuvent surfer à leur guise, car ils sont sous la surveillance d'un aîné, garant de leur sérieux.
  • La télévision est interdite, d'ailleurs il n'y a aucun poste dans la maison.
  • La religion est constamment présente et se rappelle au bon souvenir des enfants sous la forme de notes écrites suspendues sur les murs de la cuisine comme "Pas de sexe avant le mariage", "Avoir de la compassion pour autrui et prier pour lui", "Mettre Jésus en premier, les autres en second et vous en dernier", "N'avoir que des pensées pures" etc.
  • Les distractions: chaque enfant joue du piano ou du violon et participe régulièrement à de petits concerts en famille.
  • Les chambres: les garçons dorment dans la même chambre et les filles, ensemble, dans une autre.
  • Les filles aînées coupent les cheveux des garçons.

Une journée type à Tontitown

Le petit déjeuner est pris après la toilette, chaque enfant se présente à table habillé, écoute une lecture d'un passage de la Bible et commente le dicton ou la phrase du jour.

Ensuite, les cours commencent avec Michelle jusqu'à midi, heure à laquelle, les filles s'attèlent à la cuisine.

L'après-midi reprend avec l'école pour les plus grands et repos pour les plus jeunes.

Avant le dîner, une réunion, sorte de débriefing, permet à chacun de raconter sa journée avec ses joies et ses difficultés sous le regard bienveillant et attentif de Papa et de Maman !

L'extinction des feux est prévue à 21h.

Les parents

En 1999, Jim-Bob milite contre le préservatif lors de la campagne des Républicains conservateurs.

En 2002, féru de politique, il est candidat au Sénat mais il échoue.

En 2004, Michelle reçoit une distinction, celle de la jeune mère de l'année de l' Arkansas.

Depuis, ils se sont rendus ensemble au Honduras, en Amérique Centrale, subventionnés par la production de leur émission, pour convertir un maximum d'individus à leur religion. Ils ont expliqué à la population que Dieu détruit la civilisation de leur ancêtres Mayas, car ils sont polythéistes!.

Si l'on veut schématiser les croyances de cette famille, on se rend compte à quel point leur foi s'imbrique dans toutes les actions de leur vie. Pour eux, la parole de Dieu est souveraine, la Bible est leur livre de chevet et leur référence première. Le Créateur est à la base de tout sur la terre et, pour cette raison, la théorie de l'évolution est une aberration. (Pauvre Darwin, il doit se retourner dans sa tombe!)

Elever des enfants au XXIe siècle, de cette manière, relève d'une idéologie, pour le moins, un peu simpliste.

La première vraie question que l'on se pose est: "Comment donner assez d'amour et d'attention à chacun des 19 enfants?" La seconde est: "Vivre sa vie au milieu d'une secte familiale n'est-il pas réducteur à la longue?" On ne peut s'empêcher d'y réfléchir et d'avoir quelques doutes.

Pourtant, les Duggar se disent très heureux, et les enfants paraissent vraiment bien dans leur peau. L'avenir va-t-il leur donner raison? À suivre.

Sur le même sujet