Louis XVI, un roi méconnu de l'histoire

Personne n'est aussi malmené par l'histoire que le roi Louis XVI. Certes, ses illustres prédécesseurs ne l'aident pas.
26

Petit-fils de Louis XV et arrière-arrière-petit-fils de Louis XIV, Louis XVI est coincé entre sa timidité légendaire et son introversion, qui donnent de lui une image peu flatteuse. Et pourtant… le roi est loin d'être l'homme que l'on décrit. D'après d'éminents professeurs d'histoire, Philippe Bleuzé et Muriel Rzeszutek, «Louis XVI connaissait le latin, l’allemand, l’espagnol, maîtrisait l’anglais parfaitement, pratiquait la logique, la grammaire, la rhétorique, la géométrie, l’astronomie. Il avait une culture historique et géographique incontestable et des compétences en économie ».

Du duc de Berry au dauphin de France

Louis Auguste de France, duc de Berry, naît le 23 août 1754 à Versailles. Rien ne le prédestine à devenir, un jour, Louis XVI, si n'est une suite fâcheuse de décès qui change le cours de l'histoire et de sa propre vie. Ses deux frères aînés meurent successivement, d'abord le duc de Bourgogne, d'une chute de cheval mal soignée, puis le duc d'Aquitaine, en bas âge.

Son père, Louis de France, le dauphin, décède de la tuberculose en 1765. Deux ans plus tard, sa mère Marie-Josèphe de Saxe le rejoint.

Louis se retrouve seul, propulsé héritier de la couronne de France. Son grand-père, Louis XV, n'est pas très présent pour lui, plus occupé à chasser dans le fameux parc-aux-cerfs, de jeunes tendrons dont l'âge diminue au fur et à mesure que le sien augmente!

Il passe les premières années de sa petite enfance entre les mains de ses gouvernantes. A l'âge de sept ans, Monsieur le duc de la Rocheguyon est nommé gouverneur du dauphin avec la lourde charge de lui inculquer les principes de sa future fonction. Cet homme très conservateur et strict déteint sur son jeune élève.

Mercredi 16 mai 1770, mariage du dauphin et de l'archiduchesse Marie-Antoinette d'Autriche

Il a à peine16 ans, elle,14 ans et demi, lorsqu'ils sont unis par l'archevêque de Reims, dans la chapelle royale de Versailles. Grâce aux manœuvres de Choiseul, le secrétaire d'Etat aux Affaires étrangères, la France et l'Autriche sont réunies.

Un somptueux dîner, voulu par Louis XV, est donné dans le tout nouvel Opéra Royal, dont l'inauguration a lieu le même jour. Ce monument est exceptionnel pour l'époque et résolument moderne, car il peut faire à la fois office de salle de spectacle, de salle de bal ou de salle de banquet. Un système ingénieux de treuil permet de doubler la surface initiale et d'accueillir quelques 1400 personnes (contre 600 aujourd'hui.)

La famille royale est assise autour d'une immense table sur la scène et c'est là même que Louis XV, connaissant la gourmandise légendaire de son petit-fils, l'engage à manger léger, faisant allusion à sa nuit de noces. "Pourquoi donc? dit le dauphin, je dors toujours mieux quand j'ai bien soupé!"

Dans les jours qui suivent, un bruit insistant court, une anomalie physique, un phimosis, empêche Louis d'avoir une relation sexuelle normale ou bien est-il impuissant? On ignore encore, aujourd'hui, s'il est traité par une circoncision ou si le temps lui permet d'avoir, enfin, une relation physique normale après sept ans de mariage (dixit les historiens de l'époque). De son union avec Marie-Antoinette naissent quatre enfants: Marie-Thérèse Charlotte, Louis (mort à 8 ans), Louis XVII (sacrifié sur l'autel de la Révolution) et Sophie Hélène Béatrice (morte en bas âge).

1774-1789, le règne de Louis XVI jusqu'à la Révolution

Louis XV meurt en 1774, et le jeune dauphin accède au trône. Il a deux passions dans la vie, la chasse et la serrurerie, elles ne l'aident malheureusement pas à jouer le rôle auquel il est si mal préparé.

Il tente, néanmoins, de prendre de justes décisions, comme celle de rendre l'impôt égalitaire. Mais, cette réforme le rend impopulaire, car la noblesse, avide de ses privilèges, et une partie du clergé s'y opposent farouchement. Louis XVI n'utilise jamais la force et préfère, de beaucoup, tenter des compromis pour arriver à ses fins. Ce manque de décision précipite sa chute et celle de sa famille.

On retiendra, pourtant, de son règne quelques dates importantes:

  • 1779: suppression du servage
  • 1780: abolition de la "question" visant à faire avouer le suspect d'un crime
  • 1781: victoire sur l'Angleterre et active participation de la France à l'indépendance américaine
  • 1785: passionné de voyage, Louis XVI met sur pied l'expédition de Jean-François de La Pérouse, chargé de faire la cartographie du monde à bord de ses deux vaisseaux l'Astrolabe et la Boussole
  • 1786: introduction de la culture de la pomme de terre à la cour
  • 1790: adoption du nouveau système de poids et de mesures du royaume sur proposition de Talleyrand à l'Assemblée nationale
  • 1791: tout condamné à mort ne subira plus de torture mais aura la tête tranchée

La Révolution et la mort

Mais le peuple, écrasé par les impôts, se soulève et débute alors, la descente aux enfers.

La liste est longue des compromis qu'il accepte espérant sauver la France et les siens de la Révolution qu'il pressent terrifiante.

Par ses prises de position, il accepte la réduction de ses pouvoirs:

  • Le roi tolère de porter la cocarde (bleue et rouge) validant ainsi la prise de la Bastille
  • Il signe la Déclaration des droits de l'homme et des citoyens
  • Il approuve le fait de devenir "Louis, par la grâce de Dieu et par la Constitution de l'Etat, roi des français" et non plus, "Louis, par la grâce de Dieu, roi de France et de Navarre"
  • Il va jusqu'à jurer fidélité à la constitution.

Il est à noter que les conférenciers du Château de Versailles tentent, aujourd'hui, de réhabiliter cet homme bon qui aimait profondément les Français et qui ne voulait surtout pas faire couler le sang de son peuple.

Sur le même sujet