Comment apprendre à un enfant à enfiler ses chaussures

Les jeunes enfants ont souvent du mal à enfiler leurs chaussures et à distinguer leur droite de leur gauche. Voici un moyen simple de les aider.
172

Enfiler ses chaussures correctement est un acte qui donne à l'enfant l'impression d'être un grand, même s'il ne sait pas encore les lacer. C'est déjà une manière de devenir plus autonome. De plus, quand il arrive en maternelle, l'enfant qui sait s'habiller, ne serait-ce qu'en partie, démontre qu'il sait évoluer positivement, qu'il ne cherche pas à rester un bébé ans les jupes de sa mère.

Pourtant, il faut bien admettre qu'à trois ans, ce n'est pas si simple de différencier sa droite de sa gauche et nombre de bambins l'ignorent. A plus forte raison, s'il s'agit de chaussures d'été qui ne tiennent pas fermement le pied.

Le principe

Pour aider les petits à passer ce cap, il suffit de dessiner à l'intérieur de chaque chaussure, sur la face interne, un motif de chaque côté. C'est-à-dire, du côté gauche pour la chaussure droite et du côté droit pour la chaussure gauche. Quand on serre les pieds, les dessins se touchent. On peut prendre l'exemple de deux petits chats et expliquer à l'enfant que les deux animaux sont amis, qu'ils veulent se dire bonjour et s'amuser ensemble. Même de très jeunes enfants sont capables de comprendre cela. Au début, il suffit de poser les chaussures devant l'enfant et de lui montrer comment les petits chats doivent se toucher. Si les souliers sont à l'envers, les chatons sont trop éloignés pour pouvoir jouer ensemble.

La technique

Les animaux tels que les chats ou les lapins sont faciles à styliser, mais on peut aussi bien choisir des fleurs ou toute autre représentation comme des étoiles, des ballons, des voitures ou autres selon ses capacités artistiques. A chacun de varier les dessins en fonction des bottes, sandales ou chaussons et de raconter une histoire différente qui ravira l'enfant. Par exemple, on dessine à gauche un chat et à droite un ballon: le chat veut jouer avec le ballon.

On se servira d'un stylo à bille, d'un feutre ou d'un marqueur, en noir ou en couleurs. L'inconvénient est, bien entendu, que le dessin déteigne sur les chaussettes, surtout si elles sont claires, à cause de la transpiration. Pour éviter cet inconvénient, il suffit d'attendre que le motif soit bien sec puis de passer une couche de vernis, vernis à ongles ou vernis à dessin. Et, de nouveau, d'attendre le séchage complet.

Quelques conseils

Une autre solution peut être d'utiliser des décalcomanies. Là aussi, il est préférable de les protéger par une couche de vernis.

Il est nécessaire d'adapter le dessin selon les chaussures. Pour l'été, elles sont découvertes et on peut être obligé de dessiner sur le dessus de la semelle (pour une tong, par exemple). Pour une petite fille, une variante est de glisser une fleur en plastique ou une perle sur la bride de la sandale, ce qui a l'avantage d'être décoratif.

Enfin, cette manière d'enfiler ses chaussures peut être proposée à des personnes handicapées, quel que soit leur âge.

Sur le même sujet