Eric Leclercq se penche sur la vie d'Emma de Normandie

Eric Leclercq signe avec Emma de Normandie sa troisième biographie romancée. Une femme libérée bien avant l'heure.
31

Eric Leclercq est l'auteur de "Moi, Louis XIV qui ai tant aimé la France" et de "Moi, Charlotte Corday qui défie la Terreur". Avec "Emma de Normandie", il fait découvrir au lecteur le destin d'une femme extraordinaire.

"C'est la première Normande à devenir reine d'Angleterre," explique l'auteur.

Fille du duc de Normandie, Richard Ier, elle sera l'épouse de deux rois d'Angleterre et mère de deux rois. Elle est aussi la grand-tante de Guillaume le Conquérant et elle lui ouvrira la voie.

Une femme passionnante

En 999, l'Angleterre tente d'envahir la Normandie mais se fait battre. Parce qu'il souhaite éviter de nouveaux conflits, le duc de Normandie, Richard II, donne sa sœur qui a 21 ans en mariage au roi d'Angleterre, Ethelred II. Mariage de raison qui n'est guère très heureux. Ethelred est un sanguinaire et se bat contre les Danois alors qu'Emma est elle-même d'origine danoise. Puis Ethelred décède et c'est Knut le Grand qui lui succède. Il a 14 ans de moins qu'Emma mais entre eux naît une passion qui ne se démentira pas. Ils se marient en 1017. Knut n'est pas un Barbare: il modernise le pays, le christianise et en fait l'unité. Emma, elle, soutient les écrivains et les peintres, dote les églises. C'est une reine à part entière et Knut le Grand n'hésite pas à lui laisser la régence de l'Angleterre en 1026. C'est elle aussi qui ouvrira les portes à son petit-neveu, Guillaume le Conquérant.

Un passionné d'histoire

Eric Leclercq a 38 ans et a toujours vécu à Caen. Passionné d'histoire, il s'est tour à tour intéressé à Louis XIV et à Charlotte Corday. C'est en se livrant à des recherches sur Guillaume le Conquérant qu'il a découvert Emma de Normandie. Curieux, il a voulu en savoir plus sur elle.

"Contrairement à Louis XIV où la littérature foisonne, j'ai trouvé peu de références sur elle. J'ai mis un an et demi à me documenter", précise Eric Leclercq.

Des recherches sérieuses: tous les faits qu'il relate sont exacts mais il les a assaisonnés à sa manière, d'où le terme de biographie romancée.

Un écrivain hors norme

Eric Leclercq a commencé à écrire à 13 ans.

"C'est le but de ma vie. Je veux être célèbre avant 40 ans, sinon, ce n'est pas la peine. Autant mourir."

Ce pourrait paraître grandiloquent, mais il y croit vraiment. Il n'hésite d'ailleurs pas à consulter des voyants qui lui ont prédit un bel avenir.

Et, pour ce, il ne reste pas les deux pieds dans le même sabot. Il multiplie les séances de dédicaces où il fait sensation. Il porte une perruque pour présenter Louis XIV, un bonnet phrygien pour Charlotte Corday et un casque viking pour Emma. Il n'hésite pas à apostropher les passants et à plaisanter avec eux.

Très attaché à son public, il ne se contente pas d'une simple signature: il remplit toute la page de garde. Un homme aussi attachant que ses héros.

Emma de Normandie, Editions Ysec, 192p.

Sur le même sujet