Le Festival Blues sur Seine

Le festival Blues sur Seine en est à sa treizième édition: il est parrainé par Dick Annegarn et il rendra hommage à Robert Johnson.

Le festival Blues sur Seine se déroulera du 4 au 19 novembre 2011 sur 27 communes autour de Mantes-la-Jolie (Yvelines), dans quatre-vingts lieux où 50 groupes participeront à 130 manifestations. Avec un triple volet artistique, éducatif et social, il contribue à la valorisation du blues dans toute sa diversité tant sur le plan national qu'international.

L'objectif est de mettre le blues à la portée du plus grand nombre, d'où des lieux qui sortent de l'ordinaire. En plus des salles de spectacle comme l'auditorium de l'École nationale de musique de Mantes-la-Jolie ou les églises, les chanteurs et les musiciens se produiront aussi bien dans des bars, un cinéma, un centre commercial, une base de loisirs et des médiathèques que dans des hôpitaux, des maisons de retraite ou des centres pénitenciers.

Ce festival propose également des séances de cinéma pour tout public (Le Petit fugitif, tourné en 1953, ou The Soul of a man de Wim Wenders), des déambulations, des expositions, des rencontres musicales, une conférence, des Master class ainsi que des actions en milieu scolaire et une scène locale en off.

Tremplin pour les jeunes

Cette manifestation se déroule les deux premières semaines de novembre mais elle se prépare bien avant. Les groupes peuvent participer au tremplin Blues sur Seine. Sur les 80 inscrits, six seront sélectionnés et dix prix leur seront attribués? Ce tremplin a permis les années précédentes de révéler des artistes tels que Malted Milk, Roland Tchaounké, Nina Attal (qui célébrera la sortie de son nouvel album le 27 octobre) ou Charles Pasi que l'on retrouvera le 12 novembre à Verneuil.

Dans les écoles, dès la rentrée, des ateliers d'initiation au blues sont mis en place pour 600 élèves. Des rencontres musicales permettent d'aborder avec eux des thèmes tels que l'esclavage ou les droits de l'homme.

De leur côté, les jeunes du Val Fourré, à Mantes-la-Jolie, ont participé à des ateliers de création artistique autour du thème de la femme dans le blues. Ils ont réalisé un spectacle musical agrémenté de performance vidéo: à voir le 5 novembre.

Dick Annegarn et Robert Johnson

Dick Annegarn succèdera cette année à Rhoda Scott pour parrainer ce festival. Il le dit lui-même : "J'étais chanteur avant ça. J'ai tiré ma révérence." Il a voyagé au Maroc, en Tunisie, en Algérie, en Éthiopie , au Cambodge et, plus tard, en Amérique. Il revient avec une guitare Gibson de 1931, celle qu'utilisait Robert Johnson et un harmonica pour chanter le blues. Il se produira le 5 novembre à l Nacelle d'Aubergenville.

Quant à Robert Johnson, il aurait eu cent ans cette année. Ce bluesman de légende inspire encore aujourd'hui les plus grands artistes. Jouant de la guitare et de l'harmonica, laissant entendre qu'il avait signé un pacte avecle diable à un carrefour, d'où le titre "Crossroad Blues", il meurt à 27 ans dans des circonstances aussi mystérieuses que son existence dont bien des faits sont contestés. Il laisse 29 titres enregistrés.

Les artistes

Les artistes viennent de tous les horizons. De Grande-Bretagne comme Ian Parker, d'italie (Mike Sponza), d'Espagne (The Suitcase brothers), du Canada (Harris Kennedy), des États-Unis (Bob Brozman, Charles Bradley, Bettye Lavette, Chicago Blues festival) pour n'en citer que quelques uns.

Source: www.blues-sur-seine.com

Sur le même sujet