Le parc ornithologique de Mantes-la-Jolie

A quelques pas de la ville, le parc ornithologique de Mantes-la-Jolie (78) est un havre de pais pour les animaux et les promeneurs.
16

Le parc ornithologique est situé à l'extrémité ouest de l'Ile l'Aumône. Elle a appartenu à l'Hôtel-Dieu puis aux hospices et elle permettait aux propriétaires de bétail de s'approvisionner en foin. En effet, après la fenaison, les Mantais y menaient paître leurs bêtes en vertu du droit ancestral de "vaine pâture". C'est pour cette raison que l'île était aussi dénommée l'Ile aux Vaches. Une coutume qui a perduré jusqu'en 1971.

Un site protégé

Ce parc qui s'allonge entre les deux bras de la Seine, a de tout temps attiré les oiseaux, autant les migrateurs que ceux qui s'y installent, en raison de son calme. La ville qui s'étend sur la rive gauche, n'est pas si éloignée mais les bruits de la circulation en sont assourdis. La rive droite est limitée par les falaises creusées par la Seine dans le calcaire. Elles abritent des villages comme celui de Vétheuil, cher aux peintres impressionnistes. En septembre 1997, la municipalité a commencé à mettre ce parc en valeur. D'importants travaux ont permis de créer des aménagements : plantation d'arbustes, réfection des chemins, mares... Un observatoire a été construit plus tardivement pour permettre aux amateurs d'observer les oiseaux sans les déranger. Il donne sur un plan d'eau d'un hectare et demi qui accueille foulques, poules d'eau,colverts, sarcelles ou cygnes.

L'ensemble a été clos et on ne peut s'y rendre qu'à pied ou à vélo que l'on passe par un tourniquet. Les véhicules à moteur y sont interdits, de même que la chasse et la pêche.

Une mare pour les grenouilles

Les prairies ont été aménagées pour que les animaux puissent se nourrir toute l'année : graminées, plantain, oseille mais aussi carotte et berce pour les papillons.

Les milieux humides comme les roselières attirent les oiseaux : les rousserolles effarvattes ou les bruants des roseaux y font leurs nids en hauteur. Avec beaucoup de patience, on peut surprendre le héron cendré.

La mare pédagogique installée à l'entrée, est le domaine des amphibiens. Il est facile d'observer les grenouilles vertes en période de reproduction.

Les friches et les haies champêtres attirent les fauvettes, les mésanges, les chardonnerets ou les verdiers.

Les berges sont le domaine des saules, des aulnes et des frênes.

La ferme pédagogique

Le par renferme aussi une ferme pédagogique avec des cochons, des ânes ou des poneys. Elle est destinée en priorité aux enfants des écoles et des centres de loisirs. Pour les petits citadins, c'est la découverte de la nature, toute proche de chez eux.

Pour les familles, c'est un agréable but de promenade. Deux circuits sont proposés, l'un de trois quarts d'heure et l'autre d'une heure et demie. Ils sont accessibles même aux jeunes enfants.

L'entrée est gratuite. Les seuls impératifs sont de se chausser correctement et de ne pas pas oublier ses jumelles.

Horaires d'ouverture:

Du lundi au dimanche

Du 2 novembre au 31 mars: de 8h15 à 17h.

Du 1er avril au 1er novembre: de 8h15 à 20h.

Site: www.manteslajolie.fr

Sur le même sujet