Le rôle des appartements pédagogiques

Les bailleurs sociaux proposent des visites d'appartements pédagogiques: une manière conviviale d'inciter les locataires à respecter leur environnement.
16

C'est le plus souvent à la faveur d'une réhabilitation des immeubles que les bailleurs sociaux proposent aux habitants des HLM des journées portes ouvertes dans un appartement pédagogique. C'est en 2008 que l'OPIEVOY a inauguré ce système à Saint-Ouen-l'Aumône (95) et d'autres ont repris l'idée.

Le principe est d'utiliser un appartement vacant pour y recevoir pendant une période plus ou moins longue, une semaine ou un mois, à des horaires précis, les locataires qui le souhaitent. Des animations sont organisées sur différents thèmes afin de les sensibiliser à leur environnement. On y évoque aussi bien les économies d'eau et d'électricité que la prévention des accidents domestiques ou la décoration à peu de frais.

Des ateliers pour tous

Les bailleurs sociaux s'entourent de différents partenaires, tant les communes que les associations qui travaillent sur le secteur ou les médiateurs sociaux qui connaissent bien le terrain, pour encadrer ces visites. Chacune des pièces est affectée à un thème particulier: l'eau pour la salle de bain, la collecte sélective des déchets dans la cuisine, l'atelier décoration ou électricité dans le séjour. Chaque jour un atelier différent est proposé, pour les enfants et les adultes. Des situations très concrètes sont mises en scène comme le robinet qui goutte, la température idéale dans la journée ou la nuit, avec quiz à l'appui. Une manière de mieux gérer son budget et d'économiser l'énergie en prenant en compte les déperditions, tout en s'inscrivant dans la politique du développement durable.

On apprend à poser du papier peint et à procéder à de petites réparations. On remet en état un vieux meuble ou on confectionne des abat-jour. On s'initie à la fabrication de produits d'entretien économiques, sans oublier les trucs et astuces pour se débarrasser des cafards ou des moustiques. Côté festif, on échange des recettes de cuisine, chacun apportant son savoir-faire.

Un important travail en amont

Pour que cette opération soit un succès, il est nécessaire d'effectuer un important travail en amont auprès des habitants. On va à leur rencontre, on leur explique l'objectif, on leur distribue des dépliants et on tient compte de leurs avis. Les mercredis sont ainsi réservés plus particulièrement aux enfants (jeux, dessins, films...); d'autres jours à tous les publics ou uniquement aux adultes. Ces ateliers sont en général ouverts à tous, pas seulement aux habitants de l'immeuble.

Dans l'ensemble, ces appartements pédagogiques sont bien perçus par les locataires. L'effet de curiosité joue dès l'abord; ensuite, c'est le bouche-à-oreille qui fonctionne. L'accueil est convivial, on y retrouve ses voisins, on se crée de nouvelles amitiés et les inévitables frictions de la vie en commun sont dédramatisées et perdent de leur importance. Pour couronner le tout, des temps forts sont instaurés où l'immeuble entier est invité à faire la fête.

Source: dossier de presse de l'OPIEVOY (appartement pédagogique de Mantes-la-Jolie, tour Ader) et visite guidée avec les locataires le jour de l'inauguration le 18 janvier 2011.

Sur le même sujet