Friedrich Nietzsche, le surhomme?

Friedrich Nietzsche a souvent été critiqué mais le plus souvent, il a été mal compris.
20

Friedrich Nietzsche était un philosophe, philologue et poète allemand. Il naît en 1844 et passera sa vie en Allemagne jusqu'en 1900 où il meurt. Son père et son grand-père étaient tous deux pasteur. Sa mère faisait également partie d'une famille de pasteurs. Son enfance fût donc très pieuse. A la mort de son père, en 1849, Friedrich doit vivre avec sa mère, sa soeur Elisabeth et ses deux tantes. Son père lui manque beaucoup et il ne s'entend pas très bien avec les filles de la famille.

En 1851, il entre à l'institut "Candidat Weber", une école privée. En 1858, il entre au collège. C'est pendant ses années au collège qu'il commence à écrire des compositions musicales et son autobiographie.En 1864, il étudie la théologie et la philologie classique. Il abandonne un an plus tard la théologie, préfèrant se consacrer à la philologie. La même année, il remporte le concours de philosophie.

En 1869, il commence à enseigner la philologie à Bâle, malgré qu'il n'ait pas encore obtenu son doctorat. Il enseignera jusqu'en 1879 où il obtient un congé pour raison de santé. Il écrit beaucoup pendant les 10 années qui suivent, la majorité de ses oeuvres proviennent de cette période. Ses écrits seront d'ailleurs assez controversés car Nietzsche tombe dans la démence. Il passera les 10 dernières années de sa vie dans un état second, quasi végétatif.

A la mort de Nietzsche, sa soeur remettra la majorité de ses écrits (ses pensées) au parti politique auquel appartiendra, plus tard, Adolph Hitler.Ce dernier s'inspirera, à sa manière, des pensées de Nietzsche.

Quelques unes de ses oeuvres

Certaines de ses oeuvres expliquent un peu plus clairement la pensée de Nietzsche.

"Le Gai Savoir", publié en 1882, est une introduction à un second livre, "Ainsi parlait Zarathoustra". Ce livre évoque entre autre la reconnaissance de la vie, il met la vie comme valeur universelle. Il parle également de l'Eternel Retour. Cette notion apparaît pour la première fois dans ce livre. Pour résumer la pensée de Nietzsche sur l'Eternel Retour, on pourrait dire qu'il faut vivre sa vie, de telle sorte que s'il fallait la recommencer, on pourrait en revivre chaque instant avec plaisir.

"Ainsi parlait Zarathoustra", publié en 1885, est donc la suite de "Le Gai Savoir". Zarathoustra découle de Zoroastrisme, une ancienne religion perse. L'Islam viendra, plus tard, remplacer cette religion. Zoroastre, prophète et fondateur du Zoroastrisme, est le premier à enseigner la différence entre le bien et le mal. C'est pour cette raison que Nietzsche l'a choisi, pour le paradoxe. "Ainsi parlait Zarathoustra", est un long poème philosophique dans un esprit de parodie. Les trois notions qui expliquent une partie de la pensée de Nietzsche sont la Volonté de Puissance, l'Eternel Retour et le Surhomme.

"Ecce Homo. Comment on devient ce que l'on est", est un livre autobiographique philosophique écrit en 1888 mais publié seulement en 1908. Nietzsche n'est pas très populaire de son vivant et ses livres ne sont jamais très bien accueillis. "Ecce Homo" est du latin et signifie en français "Voici l'Homme". C'est la phrase qui aurait été prononcée par Ponce Pilate pour présenter Jésus à la foule, après son arrestation. Nietzsche a écrit ce livre afin de s'expliquer sur ses oeuvres, souvent mal interprétées. Cette phrase résume assez bien ce livre : "Ceux qui croyaient avoir compris quelque chose à mon propos, c'est qu'ils avaient tant bien que mal fait de moi quelque chose à leur image". Pour Nietzsche, c'est une occasion qu'il donne à ses lecteurs de mieux comprendre sa personne et ses oeuvres. C'est le dernier livre qu'il écrira, avant de sombrer dans la démence.

La Volonté de Puissance, l'Eternel Retour et le Surhomme

La Volonté de Puissance, est la pensée du dépassement de soi. Cette volonté doit pouvoir mener, au final, au Surhomme. Elle peut varier d'un homme à l'autre car finalement, Nietzsche nous livre sa façon de penser. A chaque lecteur de l'interpréter.

L'Eternel Retour, est une autre pensée de Nietzsche. Cela signifie qu'il faut vivre chaque minute comme si c'était la dernière. Il ne faut rien regretter. De cette façon, si on devait revivre une deuxième fois la même vie, nous en serions heureux.

Le Surhomme est l'état suprême à atteindre en suivant le chemin de la Volonté de Puissance et de l'Eternel retour. Le Surhomme définit lui même ses propres valeurs et principes de vie. Il n'y a que l'Homme, pas de dieux, pas d'autres intervenants.

Quelques citations Nietzschéenne

"Peu de gens sont faits pour l'indépendance, c'est le privilège des puissants."

"Veux-tu avoir la vie facile? Reste toujours près du troupeau, et oublie-toi en lui."

"La croyance que rien ne change provient soit d'une mauvaise vue, soit d'une mauvaise foi. La première se corrige, la seconde se combat."

"Vivre de telle sorte qu'il te faille désirer revivre, c'est là ton devoir."

"Les plus grands naissent posthumes."

"Tu dois devenir l'homme que tu es. Fait ce que toi seul peux faire. Deviens sans cesse celui que tu es, sois le maître et le sculpteur de toi-même."

Sur le même sujet