Le concept d'identité professionnelle chez Claude Dubar

Claude Dubar élabore une définition du concept d'identité professionnelle en sociologie.
585

Claude Dubar approfondit la notion d'identité professionnelle dans son ouvrage La socialisation, publié aux éditions Armand Colin. L'identité définit ce que sont les individus, ce qui les caractérise dans toutes les situations. Or les individus ne sont pas les mêmes dans leur intimité ou sur leur lieu de travail. Il est d'usage de distinguer l'identité privée de l'identité professionnelle. L'identité privée renvoie à l'identité des individus dans la sphère de leur vie intime alors que l'identité professionnelle caractérise l'individu dans son milieu professionnel. L'identité professionnelle, c'est le fait que le travail soit un élément structurant de l'identité des individus qui se présentent et se définissent à travers et par leurs activités professionnelles, leur appartenance à des groupes professionnels. Inversement, l'absence d'emploi constitue un élément déstructurant de l'identité.

La notion d'identité professionnelle, articulation entre l'identité biographique et l'identité relationnelle

L'identité biographique ou l'identité pour Soi, ou l'identité générique, est l'identité à laquelle on se sent appartenir, celle par laquelle on se définit soi-même, notamment avec sa trajectoire personnelle avec sa formation, sa profession, ou la profession à laquelle on se réfère, et ses projets professionnels.

L'identité relationnelle aussi appelée identité pour Autrui ou identité prédicative désigne l'identité que nous attribuent les Autres, membres ou non-membres du groupe professionnel. Elle est l'élément le plus présent dans la construction identitaire des individus. Notre comportement est sous l'influence constante de ce qu'il représente, de ce qu'il exprime pour les Autres. On peut parler d'identité professionnelle uniquement lorsqu'elle est reconnue socialement d'une part par les membres du groupe et d'autre part par le public extérieur, non initié à la profession. Par exemple, un artiste ne sera reconnu comme tel que lorsqu'il obtiendra la reconnaissance de son art par ses pairs et qu'il recueillera l'admiration du public. Ce concept montre l'importance de la composante relationnelle dans la construction identitaire. L'intégration d'un individu dans un groupe professionnel. Sa recherche de reconnaissance au sein d'un groupe peut s'expliquer par ce processus.

Les deux transactions identifiées: la transaction objective et la transaction subjective

La transaction objective est rattachée à l'identité relationnelle. C'est la relation entre le désir identitaire d'un individu et l'identité qui lui est attribué: l'individu tend à se conformer à l'identité relationnelle.

La transaction subjective est liée à l'identité biographique, c'est le rapport entre l'identité professionnelle qui est la sienne et celle qu'il vise.

Les projets professionnels de l'individu ont pour objectif de les rapprocher du groupe professionnel auquel il se réfère. Finalement, l'identité se définit par l'image que les Autres renvoie à l'individu et par l'image à laquelle il se réfère. Cette image de référence se construit au fur et à mesure de la vie. Chacun tend à évoluer, à intégrer un groupe de référence, c'est-à-dire un groupe dans lequel l'individu se reconnaît.

L'identité est au centre de tout concept de socialisation. Ce concept et sa compréhension sont indispensables pour traiter des questionnements concernant l'intégration professionnelle, elle permet d'appréhender les processus en jeu lorsque les individus sont confrontés au monde du travail.

Sur le même sujet