Le harcèlement moral au travail

La souffrance des salariés au travail est une réalité. Qu'est ce que le harcèlement moral? Comment se manifeste-t-il?
20

Marie-France HIRIGOYEN, éminente psychiatre, a défini le harcèlement moral et s'est mobilisée pour qu'une politique de prévention soit mise en place contre cette forme de violence au travail et qu'un cadre légal soit institué. Le présent article est basé sur son ouvrage Le harcèlement moral dans la vie professionnelle aux Éditions La Découverte et Syros, 2001

La définition du harcèlement moral selon Marie-France HIRIGOYEN

"[...] le harcèlement moral au travail se définit comme toute conduite abusive (geste, parole, comportement, attitude,...) qui porte atteinte, par sa répétition ou sa systématisation, à la dignité ou à l'intégrité psychique ou physique d'une personne, mettant en péril l'emploi de celle-ci ou dégradant son climat de travail ."

Les sentiments à l'origine du harcèlement moral

Le harceleur en vient à persécuter une personne pour des raisons subjectives.

  • Le refus de la différence de l'autre: Le harcèlement est une alternative à une discrimination plus visible. L'autre peut être rejeté à cause de son sexe, son orientation sexuelle, son âge, son caractère, son rythme de travail trop ou pas assez soutenu. Tout décalage avec l'esprit d'entreprise en place est susceptible de provoquer un rejet de l'individu.
  • L'envie: Le harceleur peut jalousie sa victime pour différentes choses: son poste de travail mieux éclairé, sa relation avec la hiérarchie, sa rémunération, son niveau d'étude,... Ces rivalités peuvent d'ailleurs être instrumentalisées par certaines entreprises afin de provoquer la démission de cerrtains salariés.
  • La peur: Elle est omniprésente chez les salariés avec la montée du chômage et des méthodes de management qui s'appuient sur la pression psychologique. On craint que l'autre soit une menace pour son propre emploi et on l'attaque malgré ses compétences professionnelles. Cette peur peut concerner tout un groupe.
  • Les raisons cachées: Toutes les entreprises ont un règlement et une hiérarchie officielle mais aussi des règles de fonctionnement implicite qui peuvent concerner des avantages en nature comme des fournitures de bureau prises par les salariés, le rythme de travail avec par exemple un rythme moins soutenu le vendredi après-midi. Tout individu qui ne se plie pas à ces règles implicites est menaçant, il déséquilibre un système instauré et toléré par l'entreprise. Il peut alors devenir l'objet de harcèlement.

Les techniques de harcèlement moral

On retrouve des similitudes dans les cas de harcèlement moral.

  • L'isolement: Il est à la fois une origine et une conséquence du harcèlement moral. Les personnes isolées sont davantage sujette au harcèlement car elles ne sont pas soutenue par un groupe. Les harceleurs veillent à isoler leurs victimes en se ralliant le groupe, en modifiant le poste de travail de la personne concernée, en établissant des règles de communication s'il s'agit d'un membre de la hiérarchie. L'isolement empêche la victime de se plaindre et de glaner du soutien. Au bout d'un certain temps, le harcelé n'ose plus aller vers les autres dont le silence est interprété comme une marque d'hostilité.
  • Des attaques sur le travail masquent un rejet personnel. C'est la personne en elle-même qu'on ne supporte pas mais on lui assène des reproches sur son travail car c'est de cela dont il est question. On créé des situations où la personne ne pourra que mal faire: on peut la surcharger de travail en lui retirant les moyens techniques d'accomplir ses missions, on peut lui retirer toutes les tâches intéressantes dont elle se charge ou encore lui donner des informations contradictoires.
  • Des reproches intimes: On attaque de manière répété la personne sur des points imprécis ou privés. Le but est d'obtenir la soumission du harcelé. Le harceleur peut railler sa victime avec des insultes à caractère sexuel, concernant son rôle social. Les critiques ne sont pas constructives mais destructives.
  • La perte de repères: l'absence de reproches clairement formulés amène le harcelé à être destabilisé. Il ne sait pas pourquoi la haine de son ou ses agresseurs s'abat sur lui. La qualité de son travail ne change pas l'attitude de son ou ses harceleurs. Ces derniers sont obsédés par leur pouvoir.

Sur le même sujet