user_images/34201_fr_portrait.jpg

NATHALIE HUBERT

Publié dans : Les articles Culture de Nathalie Hubert

Les résidences pour artistes, une opportunité à saisir

Artistes confirmés ou en devenir, découvrez les possibilités pour mener à bien votre projet artistique. Logement, atelier, matériel, toutes les pistes

L'image de l'artiste

L'image d'épinal n'est pas nouvelle: la vie d'artiste et le vie de bohème semblent continuer à aller de paire. Comme le chantait Charles Aznavour, on idéalise souvent les artistes. Entre les modèles posant nu(e)s, les nuits blanches passées à chercher l'inspiration devant une page vide ou un verre d'alcool et les couleurs jetées en vrac sur la palette, une certaine représentation de l'artiste perdure.

Entretenue par le milieu lui-même, cette image est véhiculée depuis toujours par de nombreux livres et films. De Camille Claudel à Vincent Van Gogh, les cinéastes ne cessent d'enjoliver ou au contraire de noircir les vies fascinantes de ces personnages. Les instituts et musées y contribuent également. Si vous suivez les traces de Van Gogh à Auvers sur Oise, vous découvrirez également l'histoire de l'absinthe...

La vie de bohème

Alors pourquoi cette image ? Même si elle est parfois arrangée ou exagérée, il est vrai que la vie d'artiste n'est pas souvent facile, du fait évident d'un manque de revenus conséquent. Vivre d'amour et d'eau fraîche a ses limites ... Si autrefois l'artiste pouvait échanger quelques toiles contre le gîte ou le couvert, la situation d'aujourd'hui est bien différente, et la vie de bohème continue mais sous une forme différente. Les possibilités actuelles ou les aides se font rares, et de nombreux artistes survivent aujourd'hui garce à des dispositifs comme le RSA.

D'autres moyens existent, parfois méconnus, pour allier créativité et tranquillité matérielle, même si ces aides sont toujours limitées dans le temps. Ainsi, ce que l'on appelle les résidences d'artistes représentent une opportunité importante dans le parcours d'un créateur.

Le principe

Le principe est relativement simple : un hébergement, avec en général un espace de création (atelier, studio, matériel etc ...) sont mis à disposition de l'artiste. La nourriture est parfois comprise, ou alors une somme forfaitaire est allouée pour les frais du quotidien. En échange de cela, l'artiste s'engage à produire une oeuvre, à réaliser une exposition etc ... qui sera l'aboutissement de cette résidence. Parfois, il est également invité à participer à des interventions ou à donner des cours dans les écoles de la région par exemple.

Il s'agit d'un véritable échange dans lequel les deux parties s'engagent. Chacun y trouve son intérêt, et le dispositif n'est pas sans rappeler le principe autrefois plus répandu qui liait l'artiste à son mécène.

De La Fondation des Treilles à La Villa Pérochon, des résidences pour photographes

C'est bien souvent sous forme d'appel à candidature que l'on trouve aujourd'hui les différentes résidences. L'une des plus connue et prestigieuse est bien entendu La Villa Médicis à Rome.

Peut être moins connue, mais très bien dotée, la "Résidence pour la photographie" de La Fondation des Treilles a fait le choix de soutenir des auteurs professionnels déjà exposés ou publiés. Véritable lieu de création et d'échange, elle offre pour une durée allant de 2 à 8 mois, dans un cadre remarquable, et parmi d'autres activités, une véritable rémunération (plus de 2000 € par mois), un logement ,un atelier pour le numérique, un laboratoire pour l'argentique, un accès à la bibliothèque etc ... L'artiste n'a plus qu'une seule et unique préoccupation : sa création.

http://www.les-treilles.com/

Récemment ouverte, La Villa Pérochon à Niort accueille également des photographes en résidence, pour une durée de 15 jours et met entre autre à disposition son matériel, ses équipes, son expérience.

http://www.cacp-villaperochon.com/

Autant de solution d'hébergement, à court ou moyen terme, et de revenus permettant aux créateurs de se poser, de mener à bien un projet, une réflexion, d'échanger, de s'isoler ou au contraire de rencontrer un public ou d'autres professionnels.

Pour les peintres

L'accueil d'artistes en résidence concerne quasiment toutes les disciplines artisitiques, mais bien souvent les peintres ont d'avantage de possibilités. L'idée est souvent la même : faire se rencontrer un public novice et un créateur.

Ainsi La résidence Campagn'art souhaite favoriser la relation public / plasticien. Accueillis dans un village du Gers, logées dans un gite rural, les 2 artistes sélectionnés bénéficieront également d'une aide à la production et à la diffusion de leurs oeuvres d'une valeur de 1500 €.

Renseignements : Campagn'art

Mairie / Espace culturel (32300 Saint Martin)

Alors, artistes en herbe ou confirmés, n'hésitez plus, de nombreuses opportunités s'offrent à vous, et pour échapper à la vie de bohème, tentez une résidence. De quelques semaines à une année parfois, les résidences constituent un intéressant moyen de se confronter au public, d'échanger et de partager, tout en étant à l'abri quelques temps ...

À propos de l'auteur

user_images/34201_fr_portrait.jpg

NATHALIE HUBERT

Titulaire d'une maitrise Arts Plastiques Photographie
  • 35

    Articles
  • 7

    Séries
  • 0

    Abonnés
  • 0

    Abonnements

Poursuivez la discussion!