Malaga, au sud de l'Espagne, ville animée de la Costa del Sol

La ville de Malaga en Andalousie offre aux visiteurs un large choix d'activités, de visites culturelles et historiques et de magnifiques plages ensoleillées
2

Picasso, l'enfant du pays

Le peintre naquit dans cette belle ville en 1881 et y vécut ses 10 premières années. Sa maison natale se visite aujourd'hui et rassemble quelques objets du quotidien ayant appartenu à sa famille. L'endroit abrite surtout une collection de dessins présentant des portraits de ses différentes femmes et compagnes, l'occasion d'admirer ou de re-découvrir le trait si particulier de ce génie de l'art moderne.

La magnifique place accueillant ces trésors propose également, à quelques pas de là, un centre d'art contemporain consacré aux artistes du 20 ème siècle et regroupant peintures, sculptues et photographies.

En descendant plus bas encore se trouve le Musée Picasso. Situé dans une demeure du 16ème siècle, le musée rassemble en fait la collection privée du peintre. On y découvre alors des toiles rarement montrées au public concernant surtout ses compagnes et ses enfants.

La ville des Maures

Si Picasso a marqué sa ville, Malaga garde les traces d'autres seigneurs : celui des Maures qui construisirent au 10ème siècle une imposante forteresse : l'Alcazaba. Cet édifice majestueux domine la ville. Perché sur une colline, il surplombe Malaga et atteste du pouvoir des Arabes sur la cité espagnole. Demeure des rois Maures, il reste aujourd'hui des patios, des arcades, des jardins et des fontaines. Du sommet la vue est magnifique, la ville se déroule lentement jusqu'au bord de mer et ses chaudes plages.

Des plages typiques

La plages la plus proche du centre ville se nomme La Malagueta. Etant accessible à pied depuis le coeur de la ville, elle est souvent bondée. Des palmiers permettent de s'abriter du soleil. Le port de la ville atteste également de l'importante activité qui anime Malaga. Il faut alors s'éloigner du centre pour découvrir la vie des familles andalouses qui viennent le dimanche profiter de la plage. A l'est de la ville se trouvent notamment les plages de Pedregalejo et d' El Palo. De petits restaurants bordent le littoral et à l'heure du repas espagnol, autrement dit 15 /16 heures de l'après-midi, chaque restaurant fait griller sur le sable ses poissons, délivrant dans les airs des effluves de bois brulé et de grillades. Beaucoup d'espagnols viennent alors y passer la journée, en famille, dépliant chaises, tables, glacières et parasols.

Ce tour d'Andalousie ne serait pas complet sans citer les nombreuses spécialités culinaires qui agrémentent le voyage. Les célèbres tapas se dégustent accompagnés d'une "cerveza" (bierre) ou d'un verre de vin. L'un des mets les plus courant, hormis la paella, est la "tortilla" (omelette). Epaisse, faite avec des pommse de terre et des oignons, elle est servie en part, comme un gateau.

Egalment traditionnel, vers 18 heures, les habitants de Malaga s'offrent des churros qu'ils trempent dans un chocolat chaud et très épais. Un vrai délice à ne pas manquer !

Sur le même sujet