Mort de John Lennon il y a 30 ans: l'héritage d'Imagine

Près de quarante ans après sa création en 1971, la chanson Imagine demeure une source d'inspiration pour les gens à travers le monde.
6

En l’an 2000, Imagine a été nommée la chanson préférée de tous les temps par les Anglais. Depuis sa sortie en 1971 sur l’album éponyme, cette chanson a fait couler beaucoup d’encre. Véritable hymne pour certains, elle a aussi été énormément critiquée pour ses paroles et sa musique considérées mièvres et sentimentales.

Le pouvoir de l’imagination

Si Imagine rebute certaines critiques par son message utopique, la célèbre chanson de John Lennon demeure un emblème de paix, de liberté et de communion à travers le monde. Inspirée par le livre conceptuel Grapefruit (1970) de Yoko Ono, Imagine mise sur le pouvoir de l’imagination pour construire un monde meilleur.

Comme bien d’autres avant lui, John Lennon avait compris la force de l’imagination qui peut agir comme une arme contre la mort, le temps qui nous échappe, la vieillesse qui nous menace, le néant qui nous inquiète. L’imagination permet de s’évader loin de la dure réalité par la création d’images et d’idées. Comme une projection de l’esprit, cette imagination peut être libératrice et permettre d’envisager l’avenir de manière positive. C’est ce que voulait l’ex-Beatle : un monde où les humains vivraient unis et en paix, sans religion et sans possession.

Des idéaux pour remplacer la religion

Alors que dans les sociétés occidentales la religion ne joue plus son rôle rassembleur d’autrefois, les grands idéaux sont peut-être aussi en perte de vitesse, mais sont encore recherchés pour combler ce vide. Dans la chanson Imagine , ils sont revendiqués comme promesse d’un monde juste et uni où les humains vivraient en parfaite harmonie. La question n’est pas de savoir si un tel monde pourrait un jour exister, la chanson se contente de l’imaginer. L’hymne de Lennon se veut en effet davantage une aspiration collective qu’une projection réaliste.

Par le passé, comme dans le présent de 2010 ou dans le futur, Imagine sera toujours d’actualité puisque les humains auront toujours besoin de s’imaginer vivre dans un monde meilleur afin d’avancer et de garder l’espoir. Si ce monde est utopique, y aspirer ne peut sûrement qu’être constructif.

Un rêveur parfois en contradiction avec sa philosophie

John Lennon était un rêveur. Avec Imagine , Give peace a chance ou Happy Christmas (War is over), il a mis les valeurs humanitaires, pacifiques et libertaires au centre de ses chansons. Pourtant, Lennon était loin de mener une vie en parfaite adéquation avec les valeurs qu’il prônait. Si dans les faits, ce hippie millionnaire était attaché aux biens matériels, il a cependant encouragé à revisiter nos manières de penser et à déconstruire les préceptes qui empêchent souvent d’entretenir des rapports francs avec les autres. Il a attiré l’attention sur certaines injustices et a remis en perspective le rôle de plusieurs institutions.

The Imagine Peace Tower

Inauguré en Islande en 2007 par Yoko Ono en hommage à son défunt mari, l’Imagine Peace Tower est une tour de lumière projetée chaque année entre le 9 octobre et le 8 décembre, dates correspondant aux anniversaires de la naissance et de la mort de l’ex-Beatle. Les mots « Imaginez la paix » y sont inscrits dans 24 langues différentes.

Ce monument virtuel vient ainsi s’ajouter depuis quelques années aux nombreux lieux de mémoire (aéroport de Liverpool, Musée John Lennon à Saitama au Japon, le mémorial Strawberry Fields à New York, etc.) dont l’artiste fait l’objet.

Le 9 octobre dernier, John Lennon aurait célébré ses 70 ans.

Sur le même sujet