Mobilisation du 6 novembre dans le Sud Ouest aussi

Même après l'adoption de la loi par le Parlement, la mobilisation au Sud de la Garonne se poursuit, de manifestations en actions éclatées.

On ne change pas facilement ses habitudes à Bayonne. C’est donc au même endroit et à la même heure que les manifestants se donne une nouvelle fois rendez-vous, le samedi 6 novembre 2010 : place Sainte-Ursule à 10h30. L'Intersyndicale du Pays Basque qui réunit CGT, CFDT, FO, Unsa, Solidaires, CGC, CFTC, FSU et l'organisation locale Lab ont, en effet, appelé à une 8e journée d’action.

Une mobilisation essoufflée

La question centrale sera la participation. Si la dernière journée de mobilisation avait connu un recul de la participation, les vacances de la Toussaint sont également passées par là. Les étudiants et les lycéens ont repris le chemin des cours. Même si les salariés restent motivés d’après les organisations syndicales, le nombre des participants au prochain défilé, à Bayonne comme ailleurs, sera décisif sur la suite du mouvement. Au Pays Basque, les responsables syndicaux misent sur 10 000 personnes.

Et maintenant ?

En attendant les chiffres des uns et des autres, seule la CGT a confirmé la poursuite des manifestations avec deux nouvelles journées d’ici la fin du mois de novembre. Pour le collectif basque Oldartu, les opposants continuent de réclamer le retrait de la loi. Profitant de l’organisation du 11e Foro (colloque international entre l’Europe et l’Amérique Latine) dans la ville de Biarritz, les membres du collectif se sont invités à la réception donnée par la mairie, le mercredi 3 novembre dernier, avec quelques banderoles pour l’arrivée des invités.

Les différents défilés

Les actions de blocage ou d’opérations escargots d’Oldartu devraient se poursuivre dans les prochaines semaines avec, comme toujours, l’appui de Facebook et de Twitter pour relayer l’information. Ailleurs, dans la région, les manifestants se réunissent aussi le 6 novembre 2010. A Bordeaux, le rendez-vous est fixé place des Victoires, à 14h. Dans les Landes, les manifestants partiront à 10h30, des Arènes de Dax. A Pau, c’est de la place Clemenceau que le défilé commencera son périple à travers la ville, à 10h30 aussi.

Perturbations à Bordeaux

Dans la capitale du Sud-Ouest, outre le défilé de la place des Victoires à la place de la Bourse, des perturbations sont à prévoir dans le tramway. Les enseignants devraient être en nombre dans la manifestation. Le Conseil départemental de l’Education initialement prévu le vendredi 5 novembre n’a pu avoir lieu après l’appel au boycott de plusieurs de ses membres et des parents d’élèves. Là, les retraites ne sont plus à l’ordre du jour. C’est la suppression des postes d’enseignants et toujours l’absence de négociation et de concertation avec le gouvernement qui ont pris le relais.

Sur le même sujet