user_images/43071_fr_photoportr.jpg

NATHALIE PERENNES

Publié dans : Les articles Famille & Relations de Nathalie Perennes

La couvade des pères, quand les papas attendent eux aussi un bébé

La couvade est le syndrome bien réel du futur père, qui développe malgré lui, des symptômes de la grossesse. Un sujet qui peut faire sourire et pourtant.

Il est difficile de quantifier le nombre de pères atteints du syndrome de couvade pendant la grossesse de leur compagne, notamment lorsque les symptômes sont répertoriés comme des troubles du sommeil, rhumatismaux, ou intestinaux. Cependant, il semble qu'une majorité des hommes en souffre inconsciemment. C'est ce qu'affirme Geneviève Delaisi de Parseval dans son livre La part du père.

Le syndrome de couvade

La couvade, c'est la traduction psychique et somatique chez l'homme qu'il se passe quelque chose de fondamental dans sa vie. Autrement dit, c'est le syndrome du père "enceint", du père qui attend un enfant et dont la vie va basculer. Contrairement aux idées les plus répandues, la paternité débuterait donc bien avant la naissance du bébé, pendant la grossesse de la maman.

Des symptômes souvent inconscients et confus

Lorsqu'ils attendent un bébé, les papas ressentent d'abord des angoisses similaires à celles des mamans. Quelle tête aura-t-il ? Sera-t-il bien portant ? intelligent ? Mais aussi des peurs typiquement masculines: ma femme aura-t-elle toujours autant d'intérêt pour moi ?

Certains hommes deviennent irascibles, distants, d'autres s'absentent plus ou moins longtemps, et, avec le temps qui passe et le ventre de leur compagne qui s'arrondit, ils peuvent se mettre à grossir "comme leur femme", en mangeant plus ou en se mettant à boire de l'alcool plus régulièrement. A cela, pourront s'ajouter de vraies souffrances, comme des maux d'estomac, de dos ou de dents.

Un mode d'expression de leurs angoisses

Lorsque le ventre de sa compagne s'arrondit, l'homme cantonné à un rôle de pourvoyeur qui s'occupe de la maison et gagne de l'argent, a du mal à verbaliser ses inquiétudes, bien légitimes mais souvent inconscientes. D'autant plus que lui n'est pas directement touché dans son corps. Personne ne dit en s'adressant à un futur père, "tiens, tu attends un enfant" alors que dans les faits, c'est bien de cela dont il s'agit. L'homme - comme la femme - attend un enfant et vit alors un des moments les plus importants de sa vie.

Le rôle de la femme est alors primordial pour aider le futur père à prendre conscience que la grossesse est aussi une histoire de paternité. Elle devra veiller à faire participer le père à la grossesse, lui faire lire des livres sur le sujet, et lui permettre de créer - avant la naissance - des liens avec l'enfant à naître. En ce sens l'haptonomie peut aider le père à établir un contact affectueux avec Bébé par le contact des mains sur le ventre de la maman. Autant de moments inoubliables à partager.

À propos de l'auteur

user_images/43071_fr_photoportr.jpg

NATHALIE PERENNES

Chers lecteurs,

Depuis toute petite, j’écris pour ne pas avoir
  • 73

    Articles
  • 15

    Séries
  • 0

    Abonnés
  • 0

    Abonnements

Poursuivez la discussion!