Whoopie pie: le petit-frère du cupcake

A mi-chemin entre le macaron et le cupcake, le whoopie s'annonce comme la nouvelle coqueluche 2011 des pâtisseries branchées.

Que mes compagnons de voyage me pardonnent, mais il m' arrive parfois de lire par-dessus leur épaule! C'est ainsi que l'autre jour, mon regard tombe sur la photo de ce qui ressemble à un grossier macaron affublé du très bizarre titre Whoppie en gras. Je tords le cou pour tenter d'en apprendre plus mais clac! Le magazine se referme sèchement et ma voisine décide plutôt de se lancer dans la contemplation de son reflet dans la vitre... Game over, j'ai été repérée. Je n'en saurai pas plus.

Pour la petite histoire... la découverte du whoopie

De retour chez moi, intriguée, j'ai donc fait mes recherches sur le net. Pauvre inculte de la cuisine que je suis! Déjà bien connu des blogueuses culinaires, le whoopie nous vient des Etats-Unis et est à l'origine un petit gâteau au chocolat aux allures de sandwich, garni de crème de marshmallow. Né en Pennsylvanie au sein de la communauté Amish, il 'portait à l'origine le nom d' hucklebuck . On raconte que les fermiers avaient pour habitude de crier "Whooooooopee" en découvrant dans leur lunch-box cette petite douceur confectionnée par leurs femmes.

Out le macaron? Pas si sûr

Le temps a eu raison de son côté rustique et le whoopie arbore aujourd'hui un look beaucoup plus citadin et girly. Une sorte de macaron donc, la fantaisie et le glaçage du cupcake en plus, disponible en plusieurs parfums: vanille, café, caramel, praliné... Elu gourmandise de l'année 2010 par le New-YorkTimes , il est annoncé comme le carton de l'année 2011 et à en croire certains le macaron n'aurait plus le monopole de la fashion food. Poutant chez les blogeuses, le discours est parfois tout autre: trop sucré, sans grand intérêt, écoeurant...

Où trouver le whoopie?

Le phénomene sucré a d'ores et déjà débarqué en France, notamment à Paris. Pour ne pas rester sur sa faim, on court vite se faire sa propre idée au temple du cupcake : Cupcake and co (25 rue de la Forge Royale, 75011 et 2 rue des Tournelles, 75004). Ce dernier propose toute une variété de whoopies aux formes généreuses et aux couleurs pop. Côté rive gauche, la Grande Epicerie du Bon Marché décline elle aussi la petite douceur à la fraise et au chocolat à 3,90 euros l'unité. Vous voilà parée pour organiser une tea party entre copines et décider si oui ou non le macaron peut aller se rhabiller. Alors, whoopie's addict?

Sur le même sujet