Bisphénol A et phtalates: dangereux pour la santé?

L'Union européenne a décidé d'interdire, depuis mars 2011, la production et la commercialisation de biberons contenant du bisphénol A (BPA).
10

De nombreuses recherches indépendantes ont démontré que BPA et phtalates sont nocifs pour la santé, tandis que les études des industries du plastique continuent d'affirmer l’inverse.

Déjà absent des biberons français depuis juin 2010, l'utilisation du bisphénol A est interdite au Danemark, au Canada, en Australie et dans certains états américains.

Le Canada est devenu, en octobre 2010, le premier pays au monde à classer le bisphénol A "substance toxique" et à l’interdire dans tous les produits liés à l’alimentation des enfants de 0 à 3 ans.

Ces agents chimiques controversés sont omniprésents dans les plastiques alimentaires. Dans un premier temps, l'interdiction en Europe concerne uniquement les biberons en plastique.

Qu’est-ce que le BPA et les phtalates?

Le BPA est utilisé dans le polycarbonate, un type de plastique rigide et transparent.

Les polycarbonates sont très largement utilisés dans des produits de consommation courante depuis les lunettes de soleil et les CD jusqu’aux flacons de shampoing et résines dentaires, en passant par les récipients pour l'eau et la nourriture.

Les phtalates sont des liquides visqueux, transparents, incolores, avec peu ou sans odeur et très peu volatils. Ils sont peu utilisés dans les industries européennes en raison du danger qu’ils représentent. Ils restent cependant présents dans les produits de grande consommation, importés d’Asie notamment.

Conséquences du bisphénol A et des phtalates sur la santé

Le BPA et les phtalates sont considérés comme étant des " perturbateurs endocriniens " ou "leurres hormonaux". La contamination humaine se fait essentiellement par ingestion, mais un passage par les voies respiratoires ou la peau est aussi possible.

Le BPA et les phtalates pourraient notamment être responsables des pathologies suivantes:

  • les malformations génitales;
  • les cancers de la prostate;
  • les cancers du sein;
  • la stérilité;
  • le diabète et l'obésité;
  • les maladies cardio-vasculaires;
  • les anomalies hépatiques;
  • les dysfonctionnements thyroïdiens;
  • l'hyperactivité et les problèmes de l'attention chez l’enfant.
in utero

Produits qui contiennent du BPA et des phtalates

Les produits considérés comme les moins dangereux, à l’heure actuelle:

  • bouteilles d’eau, de jus et de boisson gazeuse;
  • bouteilles de sauces à salade;
  • pots de yaourt;
  • films alimentaires;
  • bouteilles réutilisables;
  • bouteilles de détergent et d’assouplissant;
  • flacons de shampoing;
  • sacs d’épiceries, sacs à ordures.

  • emballages de viandes;
  • biberons en plastique et tétines;
  • ustensiles jetables et barquettes en styromousse.
ici

Les pots de Nutella contiendraient le PEHP, l'un des plus dangereux phtalates.

Comment minimiser l’exposition au BPA et aux phtalates?

Il s'agit de ne pas réchauffer (en particulier dans un four à micro-ondes) de la nourriture ou des boissons dans des récipients en plastique contenant du BPA et des phtalates.

Il est préférable de privilégier des contenants en silicone ou polypropylène. Il faut aussi éviter de laver des bouteilles en polycarbonate avec des détergents ou au lave-vaisselle. Ces agents contribuent à détruire les liaisons qui forment le plastique, libérant ainsi le bisphénol A et les phtalates.

Liens

Rapport sur la toxicité du bisphénol A (émanant du Centre de recherche et d’informations indépendantes sur le génie génétique).

Les lobbies de l’industrie du plastique se veulent rassurants: www.bisphenol-a-europe.org , www.phtalates.info.

Sur le même sujet