Nuits difficiles: pourquoi emmailloter bébé?

Reproduire les sensations in utéro, aide le nourrisson à s'adapter, en douceur, aux stimuli angoissants de la vie extérieure. Vos nuits seront plus relax...
3

Le Dr. Harvey Karp est un pédiatre américain qui a étudié la problématique des pleurs et des coliques chez les nourrissons. Ces malaises, il les nomme le syndrôme du "quatrième trimestre". Ce pédiatre est célèbre aux USA, il s'occupe des enfants de stars telles que Madonna, Michelle Pfeiffer ou encore ceux de Pierce Brosnan. Le médecin affirme que les bébés ont besoin d'un certain temps pour s'adapter à la multitude de stimuli qui sévissent en dehors du corps de la maman. Pendant ce temps, leur sommeil est troublé, ils souffrent de coliques et leur réaction est de pleurer encore et encore.

Se basant sur ses propres études et sur l'observation transculturelle, Le Dr Karp a publié un livre dans lequel il recommande quelques techniques (qu'il nomme les 5 S) afin de soulager votre nourisson et l'aider à passer calmement ses nuits (et les vôtres!)

Les 5 S du Dr. Karp sont : swaddling, side, sound, swing et suck.

Emmaillotage (swaddling)

Au moment d'aller au lit, recouvrir le bébé, ses bras le long du corps, avec une couverture ou un tissus enveloppant (de préférence en coton). Les jambes sont enveloppés aussi mais elles restent mobiles, contrairement aux bras.

L'emmaillotage permet au nourrisson de bénéficier d'une sensation tactile et d'un support comparable à celui expérimenté par le foetus dans le cocon utérin. Il provoquerait un "reflexe de retour au calme" selon les termes du Dr. Karp. Résultat: le bébé dort mieux et plus longtemps grâce à la disparition des sursauts qui le réveillent pendant son sommeil. De plus, la légère pression de la couverture sur le ventre du bébé le soulage des coliques.

L'apparence "momifiée" de leur progéniture peut efffrayer certains parents. Mais il n'y a aucune crainte à avoir. L' emmaillotage est une pratique ancestrale dont continuent de bénéficier les nouveaux-nés et les nourissons de nombreuses cultures d'Amérique, d'Afrique et d'ASIE.

Positionner sur le bon côté (side)

Il est important de placer correctement le bébé. Si on le place sur le côté gauche, cela permet de l'aider à digérer plus facilement. Dès qu'il s'est endormi paisiblement, on peut, sans risques, le laisser allongé sur le dos. Dès que le nourisson commence à se mettre tout seul sur le ventre, l'emmaillotage peut être arrêté (vers l'âge de 3 mois).

Diffuser du bon son sourd (sound)

Le silence qui règne dans la maison peut ruiner le sommeil du bébé. Ce dernier préfère écouter certains sons qui peuvent être similaires au bruit sourd et continuel du sang circulant dans les artères de la zone utérine. Le bruit d'un aspirateur, d'un lave-vaisselle ou d'un sèche-cheveux, par exemple, en est assez proche. Vous pouvez cependant éviter d'endommager vos appareils électro-ménager en mettant un CD spécial.

Se balancer (swing)

Quand ils étaient encore dans l'utérus, les nouveaux-nés avaient l'habitude des balancements. Ils se balançaient à chaque fois que la maman faisait un pas. A la naissance, ces mouvements disparaissent soudainement. Le bébé est désorienté face à ce changement abrupte dans ses habitudes. Ces balancements si familiers lui manquent. Pourquoi pas faire un petit tour dans la voiture de papa ou celle de maman avec son moteur qui, sourdement, ronronne?

Têter (suck)

C'est un reflexe que le bébé a appris depuis l'utérus. Foetus, il suçait déjà son pouce et têtait le liquide amniotique. Cela calme toujours le bébé de lui donner à têter. Qu'il s'agisse du sein, d'un biberon ou d'une tétine.

Lire aussi "Mon bébé pleure, que faire?"

Lien vers le site web du Dr. Karp (en anglais):

http://www.happiestbaby.com/

Sur le même sujet