Biberon après l'âge d'un an : augmentation du risque d'obésité

L'allaitement prolongé au biberon serait-il responsable de l'augmentation du taux d'obésité ?

L’Organisation Mondiale de la Santé organise de nombreuses campagnes mondiales pour promouvoir l’allaitement maternel et en expliquer les bienfaits. Allaitement maternel contre lait artificiel, le message est clair, quant aux effets essentiels sur la santé et sur le développement de l’enfant. Selon l’OMS, « l’allaitement exclusif au sein est recommandé jusqu’à l’âge de six mois. De six mois à deux ans, voire plus, l’allaitement doit être complété par une autre alimentation.».

Jusqu’à présent, les experts ne s’étaient penchés principalement que sur le « contenu » en matière d'alimentation des jeunes enfants (lait maternel, lait artificiel, nourriture solide) et non sur le « contenant » (sein, biberon, cuillère).

Qu’en est-il de l’utilisation du biberon en tant que qu’«ustensile » ? A-t-il des conséquences sur la santé de l'enfant ? Lorsque le bébé atteint l’âge d’avoir une alimentation diversifiée, beaucoup de parents optent pour l’utilisation du biberon pour les soupes ou pour le goûter (biberon de lait) au lieu de l’utilisation de la cuillère. Plus facile, moins salissant et procurant à l’enfant le réconfort de la succion. Pourtant, une étude publiée en mai 2011 dans le Journals of Pediatrics démontre que l’utilisation du biberon au-delà de la première année peut accroître les risques d’obésité avant que l’enfant fête ses cinq ans.

B comme Biberon

Les experts en obésité infantile sont tous d’accord sur le fait que la prévention et l’éducation pour prévenir l’obésité chez l’enfant, devraient se faire bien avant l’âge scolaire. Mais jusqu'à récemment, on ne connaissait pas avec exactitude les directives à suivre et leurs impacts.

De nombreuses études ont identifié, dans le passé, que l’allaitement maternel était préférable pour la santé et le développement de l’enfant et la prévention de l’obésité mais peu d’études avaient jusqu’alors mis à jour les conséquences de l’utilisation au biberon (alimentation diversifie et lait artificiel) sur le poids de l’enfant.

Une équipe de chercheurs de Temple University de Philadelphia aux Etats-Unis a mis en évidence une éventuelle corrélation entre la durée de l’alimentation au biberon et l’obésité.

O comme Obésité

Ces recherches établissent que l’usage excessif du biberon encourage un enfant à consommer plus de calories, car plus de quantité, que ce qui lui est nécessaire et amène ainsi à accroître le risque d’obésité. Selon les scientifiques qui ont mené l’étude, l’usage prolongé du biberon se définit ainsi: « Utilisation du biberon après l’âge de 12 ou 14 mois, pouvant inclure une alimentation liquide pendant les repas et les goûters, à l’heure du couché. »

Biberon et obésité

L’épidémie d’obésité touche surtout les Etats-Unis, mais il ne faut pas négliger la recrudescence d’enfants avec un surpoids en Europe et en France. Un récent rapport dévoile des chiffres qui font frémir (www.science-actualites.fr). « L’obésité infantile pourrait être à l’origine d’un désastre sanitaire dans l’avenir ». En France, 18% des enfants seraient en surpoids, dont environ 4% d'obèses.

Nous devons faire face à un problème de santé publique et de simples changements dans nos habitudes de vie peuvent faire la différence, comme de limiter l’utilisation du biberon passé l’âge d’un an. Utiliser la cuillère pour l’alimentation solide, continuer l’allaitement maternel au-delà de la première année si possible et laisser les biberons dans les placards.

Références :

http://www.who.int/topics/breastfeeding/fr/

http://www.universcience.fr/fr/science-actualites/enquete-as/wl/1248100287446/obesite-infantile-epidemie-confirmee-chez-les-enfants-europeens/

Sur le même sujet