Google +1 ou la Guerre des Boutons

Soyez les premiers à cliquer sur le nouveau bouton du Web ! Facebook, Twitter ou Google +1 ? Qui sera l'élu des Internautes ? Google +1, comment ça marche ?

Les plus jeunes d’entre vous ne se souviennent sans doute pas du film d’Yves Robert de 1962. Nous vivons pourtant depuis peu une version « Nouvelles Technologies » de « La guerre des boutons ». Les acteurs se prennent bien plus au sérieux, l’enjeu se décline en dollars et les boutons sont fermement cousus sur la toile du Net.

Il y a un an, Facebook révolutionnait le visage d’Internet en laçant le bouton “J’aime”. Cette année, le 30 mars 2011, Google décidait d’aller un pas plus loin avec son moteur de recherche et de contre-attaquer avec son dernier né, le bouton Google+1. Est-ce la première étape de Google vers l’Empire du Réseau Social ?

Présentation du bouton Google+1

Le bouton +1 se trouve sur le côté droit de chaque recherche effectuée avec le moteur de recherche Google. Difficile de le manquer, puisqu’il affiche clairement et en couleur : +1 !

Le principe est simple : le bouton permet à un utilisateur de voter pour le contenu d’un site qu’il apprécie tout particulièrement et de le signaler aussitôt à ses amis et ses contacts internautes afin de le recommander : "ça, c'est génial" ou "ça vaut le détour". Nous sommes dans le domaine du référencement.

Le bénéfice principal d’utiliser Google+1 est de renforcer la qualité de recherches sur Internet en utilisant son réseau social et en partageant le fruit de ses recherches.

Comment ça marche ?

Les utilisateurs doivent créer un compte Google (« Profil » qui ressemble fort à du « déjà vu » ) avec une adresse courriel « gmail », afin de pouvoir valider leurs votes. La nouveauté résulte dans le fait que le résultat des votes est ensuite enregistré dans le moteur de recherche de Google. Un récapitulatif des votes est disponible sur son profil Google, dans l’onglet “+1′s”, à la façon de statistiques.

Les utilisateurs accèdent plus rapidement aux pages qui les intéressent. Les spams sont potentiellement évités, car les recherches sont déjà « pré-triées » et les publicités contrôlées.

Les premiers pas d’un outil révolutionnaire ?

Les premiers utilisateurs vous le diront, passé le stade de la curiosité, le constat est unanime : ce n’est qu’un début mais le futur semble très prometteur. Cependant, de nombreuses modifications et mises à jour sont à apporter à ce bouton afin de le développer de façon optimal. Par la suite, nul doute que les professionnels du marketing via Internet parviendront à utiliser le +1 à leur avantage.

Marketing

Disponible aux webmasters depuis juin 2011, ce nouveau bouton permet d’optimiser son positionnement selon les votes effectués par les visiteurs.

Les propriétaires d’un site Internet peuvent maintenant intégrer le bouton Google +1 comme ils l’ont déjà fait avec le bouton « J’aime » de Facebook ou celui de Twitter. Lorsqu’un internaute clique sur le bouton +1 d’un site, le nombre de votes augmente d’un point (« 1 ») pour le site. Google peut alors informer le propriétaire du site, s’il le désire, du nombre de fois que le +1 est cliqué.

Prochaine étape ?

Après la déception des résultats de Google Buzz, Google a mis la barre très haute avec le bouton +1 et espère conquérir le monde des réseaux sociaux dans un futur proche, bien que pour l’instant, le bouton Google ne soit pas présente comme une plateforme pour un réseau social. Les modifications apportées au « Profil» des utilisateurs de Google laissent cependant deviner un intérêt particulier pour l’individu et les connections entre amis internautes.

Google a cependant bien de pain sur la planche avant de détrôner le géant Facebook de son piédestal.

A suivre !

Sur le même sujet